37 plats français typiques et très appréciés (avec photos)

La France regorge de spécialités culinaires, souvent attachées à certaines régions. Venez découvrir les plats typiques à essayer dont les préférés des français : la raclette et le bœuf bourguignon.

 

Foie gras

foie gras
Foie gras : Une délicatesse française prisée, souvent savourée lors des fêtes.

Il est de toutes les tables pour les fêtes de fin d’année. Même si le monde associe cette spécialité à la France, la tradition du gavage d’oie remonte à l’Antiquité.

Sur un pain brioché avec un peu de confit d’oignons ou de la confiture de figue, vous dégusterez le foie gras de façon idéale.

Sur le même thème : 10 restaurants à Paris où manger un excellent foie gras

 

Huîtres

huîtres
Huîtres : Un incontournable des fêtes de fin d’année, servies avec un zeste de citron.

Les huîtres sont le deuxième produit phare que l’on retrouve lors des fêtes de fin d’année.

Ce coquillage peut se consommer chaud, mais les amateurs le préfère généralement cru et vivant.

Les huîtres peuvent se déguster natures ou avec un filet de jus de citron, de vinaigre ou une sauce à l’échalote.

 

Cassoulet

cassoulet
Cassoulet : Un ragoût copieux et réconfortant originaire du sud-ouest de la France – Crédits : Isabelle Hurbain-Palatin sous licence CC BY-SA 2.0

Ce n’est probablement pas le plat le plus léger que vous pourrez déguster en France. Originaire du Languedoc-Roussillon, ce plat est composé de haricots blancs, de cuisses de canard et de viande de porc (sous différentes formes).

Consommé pendant des siècles par les familles paysannes, les Français le cuisinent aujourd’hui pour réunir leur famille.

Sur le même thème : 10 restaurants à Paris où manger un excellent cassoulet

 

Poulet basquaise

poulet basquaise
Poulet basquaise : Une fusion de poulet et de légumes mijotés à la perfection – Crédits : Arnaud 25 / Wikimedia Commons sous licence CC BY-SA 4.0

Le Pays Basque est une des régions françaises les plus riches en terme de gastronomie. On y élève de la volaille, en particulier des races rares de poulet et du canard.

Le Poulet Basquaise est un plat complet où la viande est rendue moelleuse par une piperade, une sauce composée de jambon de Bayonne, poivrons, tomates et piment d’Espelette.

 

Escargots au beurre persillé

escargots au beurre persillé
Escargots au beurre persillé : Un mets audacieux qui divise, mais que beaucoup adorent

Remontons en Bourgogne pour découvrir une autre recette française atypique, celle des escargots au beurre persillé, communément appelés « escargots à la bourguignonne ».

Cuisinés comme le nom l’indique avec une crème au beurre et au persil, ils sont présentés dans leurs coquilles et on les déguste avec un petit pic.

Sur le même thème : Dans quels restaurants manger les meilleurs escargots à Paris ?

 

Mouclade charentaise

Mouclade charentaise
Mouclade charentaise : Une explosion de saveurs marines et épicées – Crédits : Matt Ryall / Wikimedia Commons sous licence CC BY 2.0

La zone de La Rochelle et de l’Ile de Ré est prisée dès le retour des températures douces. Les nombreux visiteurs, charmés par les spécialités culinaires de la région, réalisent chez eux cette recette goûteuse.

Les moules de Bouchot (il s’agit d’une race très appréciée) sont cuisinées avec des échalotes, des gousses d’ail, des bouquets garnis, des épices, des œufs, de la crème et, surtout du Pineau des Charentes (l’alcool de la région).

 

Galettes bretonnes

crêpes
Galettes bretonnes : Crêpes salées typiques de Bretagne, souvent garnies de jambon et de fromage

Suite à un engouement gourmand, les crêperies bretonnes sont presque partout en France.

Qu’est-ce qu’une galette ? Il s’agit d’une crêpe salée, réalisée avec de la farine de sarrasin, qui lui donne sa couleur grisée.

Même si les garnitures traditionnelles sont jambon/fromage/œuf et Andouille/oignon, les cartes se sont allongées au fil du temps et deviennent, de plus en plus, innovantes.

Si vous êtes à Paris, les meilleures crêperies de la capitale se trouvent dans le quartier Montparnasse !

A lire sur ce sujet : Notre Top 15 des creperies à Paris

 

Carbonnade flamande

carbonnade flamande
Carbonnade flamande : Un ragoût de bœuf doux cuit à la bière – Crédit photo : avlxyz, CC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Vous trouverez un large choix de bières dans le Nord de la France. La proximité de la Belgique a, en effet, inspiré les ménagères qui cuisinent de génération en génération la Carbonnade Flamande.

Il s’agit d’un plat de bœuf, mijoté dans de la bière blonde et des aromates. On y ajoute en fin de cuisson un peu de pain d’épice traditionnel moutardé afin de donner encore plus de goût à ce plat sucré-salé.

 

Quiche lorraine

quiche lorraine
Quiche lorraine : Une tarte salée originaire de Lorraine, garnie de lardons et de crème – Crédit photo : Katrin Gilger, CC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Voyageons jusqu’en Lorraine pour découvrir la recette originale. La quiche Lorraine est, selon la tradition lorraine, une tarte garnie avec un appareil composé de crème fraîche, de lait, d’œufs, de noix de muscade ainsi que de lardons grillés.

Ces derniers ingrédients lui confèrent un petit goût fumé, tant apprécié aux quatre coins de la France.

Aujourd’hui, la quiche Lorraine est devenue tellement populaire qu’il est possible que vous de la trouviez, dans une boulangerie ou un restaurant, dans une version plus moderne : aux champignons, aux poireaux, au poulet.

 

Raclette

raclette
Raclette : Un repas convivial où le fromage fondu est roi – Crédit photos : Alex Toulemonde, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

La raclette, importée en Savoie depuis la Suisse, est un plat à base de fromage du même nom que l’on fait fondre (traditionnellement au feu de bois, mais aujourd’hui plus souvent dans de petits poêlons électriques) et que l’on accompagne de pommes de terre, charcuterie, oignons et cornichons.

C’est le plat hivernal et convivial par excellence.

 

Fondue savoyarde

fondue savoyarde
Fondue savoyarde : Un rituel alpin où le pain rencontre le fromage fondu – Crédit photo : Juliano Mendes, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

La fondue savoyarde est elle aussi un plat de fromage parfait pour passer un moment convivial en hiver.

On fait fondre dans une petite marmite trois fromages (beaufort, compté, emmental), auxquels on ajoute du vin blanc.

A l’aide d’un pic spécifique, chaque convive y trempe des petits morceaux de pain.

La tradition veut que celui qui fait tomber son bout de pain a un gage. Alors restez concentré !

 

Fondue bourguignonne

fondue bourguignonne
Fondue bourguignonne : Des morceaux de bœuf cuits dans de l’huile chaude, un délice – Crédits : Arnaud 25 / Wikimedia Commons sous licence CC BY-SA 4.0

Voici un autre type de fondue. Cette fois on ne trempe plus des morceaux de pain dans du fromage, mais des morceaux de viande crue (généralement du bœuf) dans de l’huile bouillante, ce qui permet de faire cuire la viande.

Ne vous fiez pas à son nom, car bien qu’elle soit populaire en France, elle ne vient pas de Bourgogne, mais de Suisse !

Son nom fait référence à la viande de bœuf qui est la base de ce plat.

 

Gratin dauphinois

Gratin dauphinois
Gratin dauphinois : Des tranches de pommes de terre crémeuses au four, le réconfort ultime – Crédits : Ludovic Péron / Wikimedia Commons sous licence CC BY-SA 3.0

Dans la région de Grenoble, un autre plat hivernal est devenu incontournable. Il s’agit du gratin dauphinois.

Traditionnellement, il est composé de pommes de terre cuites en rondelles, crème fraîche, lait et noix de muscade.

Aucun fromage n’est ajouté dans la recette originale mais il est possible que celle que l’on vous serve en contienne.

Ce plat plait tellement que chacun aime le cuisiner à sa façon.

 

Tartiflette

tartiflette
Tartiflette : Un plat montagnard où le reblochon règne en maître – Crédit photo : Arnaud 25, Public domain, via Wikimedia Commons

La tartiflette est elle aussi un plat originaire de Savoie, puisqu’il s’agit d’un gratin à base de pommes de terre, de lardons, d’oignons et de reblochon, un fromage savoyard.

Il existe une variante appelée la « croziflette », où l’on remplace les pommes de terres par de petites pâtes savoyardes à base de sarrasin appelées « crozets ».

 

Bouillabaisse

bouillabaisse
Bouillabaisse : Une soupe de poisson méditerranéenne riche et parfumée

La Bouillabaisse est une soupe corsée, typique de la région de Marseille. Les pêcheurs étant nombreux dans cette zone, ce plat est logiquement constitué de poissons variés, de coquillages, de tomates, d’aromates du Sud, de moutarde et de jaunes d’œuf.

On la consomme avec du pain ou des pommes de terre.

 

Ratatouille

ratatouille
Ratatouille : Un mélange estival de légumes mijotés

En Provence, il s’agit du plat de grands-mères par excellence. Il est tellement délicieux qu’aujourd’hui la plupart des restaurateurs en proposent en accompagnement de poisson ou de viande.

 

Bœuf bourguignon

Bœuf bourguignon : Un ragoût de bœuf mijoté au vin rouge

Le bœuf bourguignon est un plat familial traditionnel. Il s’agit de morceaux de bœuf mijotés dans du vin rouge avec des légumes racines et des champignons.

C’est un plat typiquement bourguignon, étant donné que la Bourgogne est une région réputée pour ses élevages bovins et ses vins rouges, d’où le nom de ce met.

Sur le même thème : 10 restaurants à Paris où manger un excellent bœuf bourguignon

 

Blanquette de veau

blanquette de veau
Blanquette de veau : Un ragoût de veau à la sauce crémeuse

La blanquette de veau est elle aussi un plat mijoté.

Elle se prépare avec de l’épaule ou de la poitrine de veau, de la crème, et un bouillon à base de carottes et d’oignons.

On l’accompagne souvent de champignons, mais ce n’est pas obligatoire.

Il s’agit là encore d’un plat familial traditionnel.

Sur le même thème : 10 restaurants à Paris où manger une excellente blanquette de veau

 

Pot-au-feu

pot-au-feu
Pot-au-feu : Le plat mijoté par excellence, symbole de la cuisine familiale française – Crédit photo : Muesse, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Le pot-au-feu est le plat familial et traditionnel français par excellence.

Il s’agit d’un plat de bœuf qui cuit longtemps et à feu très doux dans un bouillon de carottes, navets et poireaux, ce qui attendri considérablement la viande.

Sur le même thème : 10 restaurants à Paris où manger un excellent pot-au-feu

 

Coq-au-vin

coq-au-vin
Coq-au-vin : Une combinaison savoureuse de poulet, vin et champignons – Crédits : jeffreyw sous licence CC BY 2.0

Le coq-au-vin est un plat emblématique de la gastronomie française, puisque, d’après la légende, sa recette date de la bataille du chef arverne Vercingétorix et de sa victoire sur Jules César à Gergovie.

Il s’agit d’une variante du célèbre bœuf bourguignon cuisinée à base de coq mariné dans du vin rouge, des lardons et des champignons.

 

Hachis Parmentier

hachis parmentier
Hachis Parmentier : Purée et viande hachée, le classique réconfortant français – Crédit photo : JIP, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Le hachis Parmentier est composé de deux couches : une première est de la viande hachée à laquelle le chef ajoute des aromates à sa convenance, la seconde couche est une purée maison, gratinée la plupart du temps.

Le Hachis Parmentier s’accompagne en général de salade verte.

 

Steak tartare

steak tartare
Steak tartare : Viande crue assaisonnée, un choix audacieux pour les gourmets

Plat typique des bistrots français, le steak tartare est une préparation à base de viande de bœuf ou de cheval crue et hachée grossièrement au couteau.

On ajoute des épices à la préparation et un œuf sur le dessus.

Servi généralement avec des frites, il s’agit d’un bonne alternative au steak-frites traditionnel.

 

Choucroute

choucroute
Choucroute : Une spécialité alsacienne où la choucroute rencontre la charcuterie – Crédit photo : Benoît Prieur, CC0, via Wikimedia Commons

Historiquement, la choucroute vient de Chine, puis a été exportée par les Huns jusqu’en Autriche avant d’atteindre l’Alsace, où elle est aujourd’hui le plat phare de la gastronomie régionale.

Il s’agit tout simplement de chou fermenté que l’on accompagne de pommes de terre, de lard et de diverses sortes de saucisses.

Il existe une variante, la « choucroute de la mer », où le chou n’est pas accompagné de viandes de porcs mais de différents poissons (en général du saumon, un poisson blanc et un poisson fumé).

Sur le même thème : 10 restaurants à Paris où manger une excellente choucroute

 

Soufflé au fromage

Soufflé au fromage : Léger, aérien et irrésistiblement fromager – Crédits : Pierre Alain d’Orange / Wikimedia Commons sous licence CC BY-SA 3.0

Le soufflé au fromage est un classique, mais techniquement compliqué à réaliser.

Son succès dépend notamment du temps de cuisson et de la température du four. Quelques degrés de plus, et le résultat peut virer à la catastrophe. Alors autant laisser un professionnel faire !

Si nous vous parlons ici du soufflé au fromage, sachez qu’il est aussi décliné en version sucrée au citron ou au chocolat.

 

Cuisses de grenouilles

cuisse de grenouille
Cuisses de grenouilles : Un mets délicat que beaucoup considèrent comme une aventure culinaire – Crédit photo : Ana d’Almeida, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Il était impossible pour nous de faire cet article sans parler de ce plat qui fait parler les touristes étrangers, les fameuses cuisses de grenouille.

Elles sont généralement panées ou frites avec un peu d’oignon.

La chair est délicate et le goût proche de celui de la volaille tout en étant moelleuse.

Il n’y a donc pas de raison d’en faire tout un plat !

 

Les gougères

gougères
Les gougères : Petites bouffées de fromage, parfaites pour l’apéritif – Crédit photo : Luigi Anzivino, CC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Cette spécialité bourguignonne s’est depuis longtemps démocratisé dans toute la France.

Ce petit chou gourmand ravira vos papilles avec sa garniture au fromage.

Ce plat peut se manger en apéritif tout comme au moment du fromage.

 

La soupe à l’oignon

La soupe à l’oignon : Une soupe réconfortante, couronnée de fromage gratiné – Crédits : Ludovic Péron / Wikimedia Commons sous licence CC BY-SA 3.0

Ça fait longtemps que la soupe à l’oignon est considéré comme un plat typiquement français.

Mais sa popularité ne date que du début du 18ème siècle. Avant ça, la souple à l’oignon était considéré comme étant un « plat du  pauvre ».

Elle est maintenant très populaire et a été revisité par de nombreux chefs français tels que Alain Passard.

 

La baguette

Baguette
La baguette : L’emblème culinaire de la France, croquante à l’extérieur, moelleuse à l’intérieur – Crédits : Stacy Spensley sous licence CC BY 2.0

Célèbre à travers le monde entier, la baguette est un des symboles de la France.

Ses origines datent de Napoléon qui a changé la forme du pain (rond) pour le rendre plus facile à transporter.

A lire : Prix d’une baguette à Paris (enquête sur 100 boulangeries)

 

Les croissants

Les croissants : La quintessence du petit déjeuner français

Le croissant a un ancêtre viennois, le kipferl, qui a été importé en France durant le XIXème siècle.

Dû à sa popularité, la recette a souvent été revisitée, donnant ainsi le croissant que l’on connaît aujourd’hui.

Il est devenu un classique des petit-déjeuners français de depuis les années 50.

A lire : Où trouver les meilleurs croissants de tout Paris ?

 

Les fromages français

Les fromages français : Une variété infinie, du doux au fort

Les Français aiment le fromage. Ça, ce n’est pas un secret.

La France est connue pour ses multiples fromages.

Bien que nous ne connaissions pas le nombre exact de fromages français, la rumeur veut qu’il y en ait un pour chaque jour de l’année (365).

 

Fondant au chocolat

fondant
Fondant au chocolat : Un cœur coulant pour les amateurs de chocolat

Le fondant au chocolat aurait été inventé durant le 18ème siècle après de nombreuses années durant lesquelles le chocolat servait exclusivement de boisson.

Ce genre de gâteau possède beaucoup de variations tel que le mi-cuit, connu pour être un excellent dessert aux saveurs sucrées.

 

Tarte Tatin

Tarte Tatin : Une tarte aux pommes caramélisées, une douce inversion

La tarte tatin est une tartes aux pommes caramélisées qu’on aura ensuite renversé une fois la cuisson terminée.

Elle fut développée par le chef pâtissier du célèbre restaurant parisien Maxim’s, mais la légende voudrait qu’une des sœurs Tatin, distraite et étourdie aurait renversé une tarte aux pommes.

 

Macarons

Macarons : Petites douceurs colorées avec une texture à la fois croquante et moelleuse – Crédits : Nicolas Halftermeyer / Wikimedia Commons sous licence CC BY-SA 3.0

Les macarons sont des petits gâteaux aux amandes dont l’origine est l’Italie médiévale.

Ils furent importés en France pendant le XVIème siècle par la reine Catherine de Médicis.

Ils sont actuellement présents dans de nombreux pays et ont été revisités de nombreuses fois.

Chaque pays en a sa propre version.

 

Crème brûlée

Crème brûlée : Une douceur crémeuse sous une croûte de sucre caramélisé

La crème brûlée est un dessert fait à partir de crème de vanille surplombée de sucre caramélisé.

On ne sait pas d’où elle vient, mais il est possible que son origine soit une recette catalane préparée pour « las fellas » (la fête de la Saint-Joseph) depuis le XVIIème siècle. On retrouve d’autres sources soutenant qu’elle a peut-être existé depuis le XIVème siècle.

 

Les cannelés

cannelés
Les cannelés : Petits gâteaux bordelais au cœur tendre – Crédit photo : Roboppy at English Wikipedia, CC BY-SA 2.5, via Wikimedia Commons

Cette délicieuse spécialité française a été crée dans les années 30 à Bordeaux.

Facilement reconnaissable, ce petit délice à la croûte caramélisée renferme un cœur vanillé tendre et moelleux.

Ces gâteaux peuvent se manger à tout heure.

 

Île flottante

Île flottante : Une meringue légère sur une crème anglaise veloutée – Crédits : Juhan Harm / Wikimedia Commons sous licence CC BY 2.0

Les ingrédients principaux  sont des œufs battus en neige placés sur de la crème anglaise.

Cette superposition est ce qui donne l’impression qu’une île flotte.

Ce dessert est servi froid et est un grand classique des desserts français.

 

Profiteroles

Profiteroles : Petits choux garnis de glace, nappés de chocolat chaud – Crédits : Ralph Daily sous licence CC BY 2.0

Les profiteroles sont des pâtisseries en forme de boule remplies de crème pâtissière.

Elles se mangent avec de la crème anglaise, de la crème chantilly et/ou du chocolat.

Elles existent depuis le XVIIème siècle, mais n’ont que commencé à être sucrées au début du XIXème siècle.