Comment éviter les pièges à touristes et voyager hors des sentiers battus à Paris ?

Paris est la cinquième ville la plus visitée au monde. Autant dire que bon nombre de guides touristiques ont déjà été édités, et ce dans toutes les langues, et que le tour de la question semble avoir déjà largement été fait. Pourtant, ce sont les mêmes conseils qui reviennent encore et toujours, et on a parfois du mal à trouver de quoi faire des visites insolites ou originales, ou à échapper aux hordes de touristes venus voir Notre-Dame, la Tour Eiffel ou encore l’Arc de Triomphe. Pour cela nous vous livrons nos conseils pour éviter les pièges à touristes et voyager hors des sentiers battus à Paris.

tour eiffel queue
On va essayer de vous éviter ça… – Crédits: Lars Blomeyer, Wikimedia Commons, domaine public

 

Les monuments pièges à touristes à éviter ou voir autrement

1. La Place du Tertre

Ah Montmartre, ses cafés, ses peintres… Le Paris d’Amélie Poulain, de Manet, Cézanne et Van Gogh… ! Si Montmartre demeure en soi un des plus beaux quartiers de Paris, la place du Tertre, lieu emblématique de la butte, n’est malheureusement plus qu’une caricature d‘elle-même… Les peintres ont laissé place aux portraitistes, en lieu et place des musiciens on ne voit plus que des accordéonistes, et les véritables Montmartrois ont fini par fuir face aux hordes de touristes se déversant chaque jour sur cette place. Il est bien triste de constater que le pittoresque a déserté cette place (sauf si vous trouvez pittoresque un croque-monsieur surgelé à 12€).

Nous vous recommandons d’aller plutôt faire un tour du côté de la place des Abbesses et de vous balader dans les rues environnantes. Lieu, certes, lui aussi assez touristique, mais qui a su garder son charme montmartrois.

Place des Abbesses
Place des Abbesses, Montmartre – ©Marc Bertrand, Office de Tourisme de Paris

 

 

2. Les bateaux mouches

Caractéristiques de Paris, les fameux bateaux mouches n’ont pourtant rien de typique. Des touristes à foison, un bruit de fond assez désagréable, un guide qui s’égosille dans un micro. Ce sont surtout de véritables usines à absorber l’argent des touristes (comptez minimum 14€ pour une heure de balade).

Mais il ne faut pas pour autant renoncer à une promenade en bateau ! Renseignez-vous par exemple chez Marins d‘eau douce pour une croisière sur le canal de l’Ourcq ou le canal Saint Martin, moins prisés que la Seine, mais tout aussi jolis et beaucoup plus paisibles.

Canal de l'Ourcq
Canal de l’Ourcq – Crédits: Fred Romero, Flickr, CC BY 2.0

 

 

3. La Tour Eiffel

Horreur ! Malheur ! Déconseillons-nous la Tour Eiffel ?! Pas tout à fait, rassurez-vous ! Nous vous conseillons bel et bien d’aller voir la Dame de Fer, symbole de Paris par excellence, nous préconisons simplement de rester à ses pieds ! Premièrement parce qu’elle est déjà très impressionnante vue d’en bas (peut-être même plus que depuis son sommet), et surtout parce que vous allez perdre énormément de temps à faire la queue, jusqu’à 3h, même si vous avez acheté votre ticket à l’avance sur internet, pour ensuite être entassés dans un ascenseur et finalement ne pas voir grand chose à cause du monde qu’il peut y avoir. Vous êtes entièrement maître de votre décision bien sûr, mais nous ne pensons pas que tout cela vaillent les 25€ par personne que coûte l’ascension (19 si vous prenez les escaliers jusqu’au deuxième étage avant de rejoindre l’ascenseur).

Les lieux pour prendre de la hauteur dans Paris ne manquent pas, au lieu de la Tour Eiffel, montez plutôt dans le ballon du parc André Citroën, sur le toit des galeries Lafayette, grimpez la tour Montparnasse ou rendez-vous au sommet des tours de la cathédrale Notre-Dame. En plus, vous aurez une chance d’apercevoir la Tour Eiffel au loin…

Paris vue Tour Montpanasse
Vue de Paris depuis le haut de la tour Montparnasse – Crédits: Amaya & Laurent, Wikimedia Commons, CC BY 2.0

 

 

4. L’Île de la Cité

L’Île de la Cité est considérée comme le berceau de Paris, c’est là que serait née l’antique Lutèce. C’est donc naturellement que l’île est devenue un des nombreux lieux emblématiques de Paris… et qui dit lieu emblématique, dit lieu (trop) touristique ! Empruntez le Pont Saint-Louis et rejoignez vite l’île voisine du même nom, l’Île Saint-Louis. Là, vous serez plus à votre aise et risquez moins de vous faire piétiner par de hordes de touristes. L’île a en grande partie été préservée des grands travaux du baron Haussmann et il en résulte que les façades des anciens hôtels particuliers ont gardé leur cachet d’autrefois.

quai de Béthune île Saint-Louis
Le quai de Béthune sur l’Île Saint-louis – Crédits: Jean Pierre Dalbéra, Flickr, CC BY 2.0

 

Les restaurants à Paris, détecter les pièges à touristes

Après avoir visité la cathédrale Notre-Dame, il est tentant de s’arrêter manger dans la rue de la Huchette, en plein dans le charmant quartier Saint-Michel. Pourtant, nous vous conseillons de faire un dernier effort avant de vous arrêter et poussez jusqu’au quartier du Marais, où d’adorables restaurants, bien meilleurs et bien moins “attrapes-touristes” vous attendent. En voici deux pour commencer : le Sybaris (86 rue des Archives), le décor est simple mais la cuisine est grande. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets : cuisine française traditionnelle, cuisine européenne, choix végétariens, végétaliens, sans gluten, fourchette de prix entre 8 et 35€; le BDJ Café (5 rue de Jarente), un bistrot typique parisien où on retrouve de la cuisine traditionnelle ainsi que des influences européennes et du choix pour les végétariens, fourchette de prix entre 20 et 26€.

De manière générale, voici quelques conseils pour repérer et éviter les restaurants dits “à touristes” et trouver de vrais bons restaurants locaux :

Évitez les lieux touristiques

En règle générale, les restaurants que l’on trouve à proximité des monuments ou points d’intérêt touristique, puisque c’est là que se concentrent les restaurants chers mais médiocres et qui servent souvent de la cuisine industrielle.

Regardez la carte

Au-delà de l’aspect pratique qui consiste à regarder si le menu vous plaît, jetez un rapide coup d’oeil à la carte peut vous permettre de jauger la qualité de la cuisine avant même de goûter aux plats ! En effet, une carte plutôt courte est souvent gage de fraîcheur, et vous assure à 90% (à la louche) que la cuisine est bien faite maison et que l’on ne vous servira pas de plats réchauffés.

Évitez les rabatteurs

A l’heure des repas, on voit souvent des serveurs qui se tiennent dans la rue et essaient de vous attirer dans leur restaurant. Ce sont des rabatteurs, et vous devez les fuir comme la peste ! Les restaurants qu’ils représentent sont en général des pièges à touristes (comme dans les lieux touristiques, chers et d’une qualité médiocre). Pensez-y : un restaurant apprécié par les locaux n’a absolument pas besoin d’aller à la pêche aux clients…

Renseignez-vous

Enfin, pour confirmer votre choix, regardez les avis concernant le restaurants sur lequel vous avez jeté votre dévolu sur de sites tels que TripAdvisor ou la Fourchette. Si tout le monde dit que c’est bien, c’est que c’est bien !

 

 

Les villages de Paris, voir Paris sous un angle champêtre

Paris n’est pas qu’une succession d’immeubles grisâtres. En cherchant bien, vous trouverez des petites rues pittoresques qui vous feront oublier que vous êtes dans la capitale tant elles font penser à des petits villages. Qui l’eût cru ?

Allez vite faire un tour dans la rue de Mouzaïa dans le 19e arrondissement, dans la colorée rue Crémieux du 12e arrondissement, dans le village d’Auteuil du 16e arrondissement, ou encore sur la Butte Bergeyre ou la Butte aux Cailles.

rue Crémieux
La rue Crémieux – Crédits: Sharon VanderKaay, Flickr, CC BY 2.0

 

 

Le Marché Raspail, un marché bio fréquenté par les parisiens

Le marché biologique du boulevard Raspail se tient tous les dimanches de 9h à 15h. Il est ouvert depuis 1989 et compte une cinquantaine de producteurs, commerçants et artisans. Aux dires de la Mairie de Paris, il s’agit du marché le plus chic de la ville. Et on veut bien le croire ! Même si vous ne voulez rien acheter, allez y faire un tour simplement pour admirer les étales colorés remplis de fruits, de légumes, de fleurs, de pâtisseries et autres produits tous plus appétissants les uns que les autres. Vous ne serez pas déçu, c’est promis !

Marché Raspail
Crédits: Yuichi Shiraishi, Flickr, CC BY 2.0

 

Voir Paris comme un Parisien

Pour sortir des sentiers battus, quoi de mieux que de visiter avec un local, un vrai Parisien pur jus ? Pas grand chose en effet ! Alors chaussez vite vos baskets et réservez une balade thématique sur Widetrip. Widetrip est une plateforme en ligne qui met en relation les habitants et les voyageurs. Les “district buddies”, les habitants proposant leurs visites, fixent chacun le prix de leur balade à l’avance.

Pour un peu plus de surprise, vous pouvez aussi réserver un tour chez les Greeters. Des parisiens passionnés et bénévoles vous montreront leurs coins préférés de la ville. Il n’y a donc pas de visite prédéfinie et chaque Greeter a sa propre promenade.

 

 

Promenades guidées insolites

Pour des visites qui sortent de l’ordinaire, vous pouvez aussi réserver une promenade de Paris ZigZag. Là encore, des guides passionnés et passionnants vous emmèneront à travers Paris selon le thème choisi. En moyenne, les visites durent environ 1h45 et coûtent 13,50€.

 

Pour encore plus d’idées pour découvrir Paris en-dehors des sentiers battus, n’hésitez pas à consulter l‘un de nos nombreux articles sur le sujet :