Paris Rive Gauche VS Rive Droite : laquelle est la mieux pour les touristes ?

En apparence, Paris semble être un tout. Pourtant, en s’enfonçant dans la capitale, force est de constater que celle-ci est scindée en deux : Rive gauche d’une part, Rive droite de l’autre, toutes deux séparées par le fleuve qui traverse la capitale : la Seine. Plus que géographique, cette division se retrouve également dans de nombreux aspects, des monuments aux restaurants en passant par les lieux de sortie. 

Les deux rives depuis Notre-Dame de Paris
Crédit photo © Alyssa BLACK under CC BY-SA 2.0

 

Un peu d’histoire

Appellations du Nord de Paris :

  • La Ville
  • L’Outre-Grand-Pont
  • La Rive droite

Appellations du Sud de Paris :

  • L’Université
  • L’Outre-Petit-Pont
  • La Rive gauche

 

La dénomination “Rive gauche”, “Rive droite” est relativement récente, elle ne date que du XIXème siècle.

Au Moyen-Age et sous la Renaissance, il était d’usage d’appeler le sud de Paris “L’Université” car il accueillait principalement la Sorbonne et le Quartier Latin où vivaient les étudiants, alors que le nord était connu comme “La Ville” car c’est là qu’habitait le peuple.

De la fin de la Renaissance jusqu’à la Révolution, le sud de la capitale était appelé ”Outre-Petit-Pont”, du nom du Petit-Pont qui fut pendant longtemps le seul moyen de relier le sud de la ville au nord via l’île de La Cité, tandis que le nord était nommé “Outre-Grand-Pont”.

Crédit photo © Mariano Mantel sous CC BY-NC 2.0

Aujourd’hui, le terme “Rive gauche” désigne la partie de la ville située au sud de la Seine, par opposition à la “Rive droite” située au nord.

Cette dénomination est liée au sens dans lequel coule la Seine.

Cette dernière prend sa source à l’est, dans la commune de Source-Seine, en Bourgogne, et termine sa course à l’ouest, dans le Manche, au niveau de l’estuaire situé entre Le Havre et Honfleur.

Par conséquent, en se positionnant dans le sens de son courant, la Rive gauche est bien à notre gauche, et la Rive droite à notre droite.

Si tout comme certains Parisiens, vous vous demander dans quelle catégorie classer l’île de La Cité, l’île Saint-Louis et l’île des Cygnes, sachez que ces îles étant situées sur le fleuve et entourées par deux bras de Seine, elle ne rentrent pas dans le cadre de cette terminologie.

 

Composition & Infrastructures

La Rive gauche  en quelques chiffres :

  • 6 arrondissements (5ème, 6ème, 7ème, 13ème, 14ème, 15ème)
  • 1 ligne de métro (Ligne 10)
  • 2 gares (Gare d’Austerlitz, Gare Montparnasse)

La Rive droite  en quelques chiffres :

  • 14 arrondissements (1er, 2ème, 3ème, 4ème, 8ème 9ème, 10ème, 11ème, 12ème, 16ème, 17ème, 18ème, 19ème, 20ème)
  • 6 lignes de métro (Lignes 1, 2, 3, 7 bis, 9, 11)
  • 4 gares (Gare de Lyon, Gare de l’Est, Gare du Nord, Gare Saint-Lazare)

 

Taille Rive Gauche VS Rive Droite Paris

En terme de taille, il est indéniable que la Rive droite l’emporte clairement sur la Rive gauche.

En effet, elle englobe 14 arrondissements ce qui représente plus des ⅔ de la capitale, contre 6 arrondissements pour la Rive gauche.

Là encore, il est bien plus facile de se rendre d’un point A  à un point B dans la Rive droite que dans la Rive gauche.

En effet, sur les 15 lignes du métro parisien, 6 circulent dans le nord de Paris, contre 1 seulement dans le sud. Les 8 lignes restantes (Lignes 4, 5, 6, 7, 8, 12, 13, 14) traversent les deux rives.

Pont de Bir Hakeim - Vue du 16ème arrondissement
Pont de Bir-Hakeim – Vue du 16ème arrondissement — Crédit photo © Daniel Vorndran / DXR sous CC BY-SA 3.0

Par conséquent, les habitants du sud se retrouvent parfois à devoir remonter dans le centre de Paris, souvent jusqu’à Châtelet, pour ensuite faire un changement et redescendre vers une autre ville du sud parisien.

Point important à prendre à compte en réservant votre hôtel !

De la même façon, il y a sur la Rive droite deux fois plus de gares qu’il n’y en a sur la Rive gauche, un second point fort pour le nord de Paris donc, qui peut se targuer d’être bien desservi.

 

Paris Rive Gauche VS Rive Droite ou “L’Argent contre la Culture”

Anciennes richesses Rive gauche Paris

Paris Rive gauche VS Paris Rive droite, voilà l’éternel débat qui anime les Parisiens, débat que certains résument parfois par la phrase suivante : “L’argent contre la culture.”

Pour mieux comprendre cette juxtaposition, il faut remonter quelques siècles plus tôt.

Au 1er siècle, les Romains développent Lutèce, principalement sur la Rive gauche de la Seine.

Ils y installent un forum, des thermes et des arènes.

La Rive gauche a conservé plusieurs vestiges de l’époque gallo-romaine comme les arènes de Lutèce, les thermes de Cluny et le Quartier latin.

Lutèce en 1574
Lutèce en 1574 — Crédit photo © Novellanus, Simon Hogenberg, Frans Braun, Georg von Ach, Heinrich / Domaine public sous CC BY 4.0

A la même époque, les Lutétiens remarquent la présence de calcaire dans le sol, une pierre alors utilisée pour construire les bâtiments.

Ceux-ci commencent à exploiter les bancs de roches les plus en surface, puis creusent progressivement de plus en plus.

Aujourd’hui, les sous-sol de la Rive gauche cache plus de 200 km de carrières et d’excavations souterraines, mieux connues sous le nom de Catacombes.

 

Développement de Paris au Moyen-Age

A partir du XIème siècle, une nouvelle ville apparaît sur la Rive droite grâce au commerce venu du Nord.

En 1137, la création du marché des Halles sur d’anciens marécages favorise l’expansion de ce quartier qui deviendra le coeur économique et commercial de la ville.

En 1180, Philippe-Auguste ordonne la construction d’une nouvelle enceinte pour protéger la ville, qui fut ensuite agrandie par Charles V en 1370.

L’apparition de ce mur organise la ville et son fonctionnement.

Sur la Rive gauche, le savoir avec l’Université de La Sorbonne. Sur l’île de La Cité, le pouvoir politique et religieux avec le Palais Royal et la Cathédrale Notre-Dame.

Sur la Rive droite, les échanges et le commerce.

 

La Rive gauche est donc souvent assimilée à la Culture pour :

  • Son passé de ville gallo-romaine (Arènes de Lutèces, Musée Cluny)
  • Son coeur historique (Quartier latin)
  • Ses cafés littéraires (Le Procope, Café de Flore, Café des Deux Magots, Closerie des Lilas…)
  • Ses bibliothèques, lycées et universités (BNF, Sorbonne, Lycée Henri IV, Lycée Fénelon…)
La Bibliothèque de La Sorbonne
La Bibliothèque de La Sorbonne — Crédit photo © Gouts sous CC BY-SA 4.0

 

De son côté, la Rive droite est souvent assimilée à l’Argent pour :

  • Son ancienne demeure royale (Musée du Louvre)
  • Ses grands magasins (Forum des Halles, Avenue Montaigne, Haussmann, Opéra…)
  • Ses hôtels particuliers (Hôtel Matignon, Palais de l’Elysée…)
  • Ses quartiers d’affaires (Bourse, Opéra, Bercy, La Défense)
Galeries Lafayette
Les Galeries Lafayette Paris Haussman — Crédit photo © Eddy Van 3000 sous CC BY-SA 2.0

 

Les sorties

Sur la Rive gauche, on se donne rendez-vous dans :

  • Des cafés littéraires (Procope, Café de Flore, Café des Deux Magots, Closerie des Lilas…)
  • Des clubs de musique jazz (Le Caveau de La Huchette, Jazz Café Montparnasse, Le Tabou…)
  • Des cinémas indépendants (L’Escurial, L’Arlequin, L’entrepôt, Le Champo, Christine 21, Les Fauvettes, Le Reflet Médicis, Studio des Ursulines, La Filmothèque du Quartier Latin…)
Paris Quartier Latin
Crédit photo © Luc Mercelis sous CC BY-NC-ND 2.0

 

Sur la Rive droite, on se retrouve plutôt dans :

  • Des opéras (Opéra Garnier, Opéra Bastille)
  • Des théâtres (Mogador, L’Athénée, Le Trianon, Le Châtelet, Le Ranelagh, Bouffes du Nord…)
  • Des cabarets (Le Lido, Crazy Horse, Le Moulin Rouge, Les Folies Bergères…)
  • Des salles de concerts & spectacles (Le Zénith, La Cigale, L’Olympia, AccorHotels Arena…)
  • Des stades (Parc des Princes, Stade Roland-Garros, Palais omnisports de Paris-Bercy)
Intérieur Opéra Garnier
L’Opéra Garnier — Crédit photo © Fougerouse Arnaud sous CC BY-NC 2.0

 

La gastronomie

La Rive gauche est la rive de l’authenticité pour :

  • Ses bistrots (Les Gladines, L’Autre Bistrot, Le Café Constant, Le Comptoir du Relais…)
  • Ses brasseries (Brasserie Lipp, Le Séraphin, Bouillon Racine…)
  • Ses restaurants gastronomiques étoilés (La Tour d’Argent, La Rotonde, Le Jules Vernes…)

Rive gauche, on trouve des bistros sans chichi avec leur comptoir en zinc, leur tireuse à bière et leur tables en bois ou en fer recouvertes de nappes vichy ou de papier gaufré blanc.

On passe devant de brasseries au charme inimitable et typiquement parisien où il est possible de manger des plats traditionnels français comme la soupe à l’oignon, la blanquette de veau ou le pot au feu.

Et bien sûr, on peut déguster de la cuisine française d’exception accompagnée de grands crus dans l’un des prestigieux restaurants gastronomiques étoilés qui la peuplent.

Bouillon Racine
Bouillon Racine — Crédit photo © Moira Dunworth sous CC BY-NC 2.0

 

La Rive droite, au contraire, est la rive de l’originalité pour :

  • Ses bars à “trucs” (Bar à soupes, Bar à salades, Bar à riz…)
  • Ses restos “fusion” (La Réclame, Restaurant Pania, Mian Fan…)
  • Ses cantines healthy & trendy (végétariennes, vegan, gluten-free…)
Restaurant Le Grand Bréguet
Restaurant Le Grand Bréguet — Crédit photo © L’Apéro du Jeudi

Difficile en effet de nier que les adresses bars et les concepts food les plus originaux et dans l’air du temps se trouvent sur la Rive droite de la Seine.

Entre les bars à “trucs”, les restos fusion proposant une cuisine mêlant ingrédients du terroir et produits d’ailleurs et les cantines végétariennes, végétaliennes, vegan et gluten-free, le choix ne manque pas et il y en a pour tous les goûts.

Les décorations se veulent moderne et design ou, au contraire, vintage et rustique.

Le fast-good tend à remplacer le fast-food, on rivalise d’inventivité, on cherche la pépite d’or, on se refile les bonnes adresses, bref, ça grouille de vie et d’idées.

 

En définitive…

Finalement, si la Rive droite de la Seine est objectivement plus grande et mieux desservie que la Rive gauche, il serait subjectif de dire que l’une des rives est mieux que l’autre.

Toutes deux se valent, chacune a une histoire à raconter et un patrimoine différent à offrir.

La question serait plutôt : “Paris Rive gauche VS Rive droite : laquelle VOUS correspond le mieux ?”, selon vos goûts, vos appétences, vos intérêts…

Si votre séjour vous le permet, n’hésitez donc pas à sillonner le nord et le sud de la capitale histoire de vous faire votre propre opinion !

Si vous aimez, likez et partagez !
  •  
  •  
  •