Visite des Catacombes de Paris, ça vaut le coup ? Notre avis

Envie d’une aventure unique, de sortir des sentiers battus ? Et si vous vous lanciez à la découverte des mystérieuses catacombes de Paris ? Origine, prix, déroulement des visites, on vous dit tout !

ossements des catacombes
Comment se passe une visite des Catacombes de Paris ? Est-ce que ca vaut le coup ? On vous explique tout

Notre avis

On aime

  • L’originalité du concept
  • La richesse historique du site
  • L’ambiance un peu mystique

On aime moins

  • Faire la queue pour entrer dans la galerie

De notre point de vue, les catacombes méritent vraiment d’aller y jeter un œil.

Elles ont fasciné et intrigué de nombreuses générations, et représentent aujourd’hui un témoignage du passé de Paris, de notre histoire.

Les citations qui figurent un peu partout dans la galerie aide à s’imprégner de l’atmosphère des lieux, et sonnent comme des messages que nous auraient laissés nos prédécesseurs.

 

 

Les Catacombes de Paris, qu’est-ce que c’est ?

Origine des Catacombes

A l’origine, les galeries souterraines des catacombes avaient un tout autre but: ce n’était que de simples carrières. Creusées à partir du XVème siècle, et fermées à l’exploitation au début du XIXème, les pierres extraites de ces carrières ont servies à construire bon nombre de bâtiments parisiens, qui existent toujours aujourd’hui.

Ce n’est qu’à partir du XVIIIème qu’est attribué un nouvel usage à ces galeries. A cette époque, la crise de surpopulation des cimetières parisiens est devenue ingérable: effondrements, insalubrité, contamination des puits… Les autorités parisiennes décident alors de transporter les restes secs (ossements) vers les galeries des carrières, sous le quartier de la Tombe Issoire (14ème arrondissement).

Crédits: Vlastimir Juricek, modifié par Entheta, Wikimedia Commons, sous Creative Commons 3.0

Ces transferts dureront jusqu’au début du XIXème. Il y aurait à ce jour les restes d’environ 6 millions d’individus dans les catacombes.

 

Aménagement des Catacombes

C’est en 1809 qu’un architecte chargé de l’inspection des carrières, Louis-Étienne Héricart de Thury, a l’idée d’aménager les catacombes en une galerie visitable. Les ossements, jusqu’ici simplement entassés dans les carrières, sont triés et rangés le long des parois.

C’est également à lui que l’on doit certaines citations affichées dans la galerie, la plus célèbre étant celle qui figure à l’entrée des catacombes : “Arrête ! C’est ici l’Empire de la mort” (tirée de L’Enéide, Chant VI, de Jacques Delille).

entrée des catacombes
Crédits: Jean David & Anne Laure, Flickr, sous Creative Commons 2.0

 

Premières visites

D’abord rares et réservées à quelques privilégiés, les visites des catacombes étaient devenues une attraction pour quelques nobles et intellectuels curieux. On compte parmi ses plus illustres visiteurs l’Empereur François Ier, Napoléon III, et même le Roi Oscar II de Suède.

Interdites, puis ré-autorisées plusieurs fois au cours de l’existence des catacombes, les visites de l’ossuaire se sont peu à peu démocratisées. Aujourd’hui, les galeries sont accessibles à tous, avec tous les aménagements nécessaires à la sécurité des visiteurs.

 

 

Visiter les Catacombes

 

Qui peut visiter les Catacombes ?

Si les galeries sont bien aux normes de sécurité et que leur accès ne nécessite pas (ou plus) d’autorisations particulières, elles sont tout de même soumises à quelques restrictions.

Ces restrictions n’existent que dans un souci de protection des visiteurs, au vu des conditions du site (243 marches, un peu sombre, difficile à ventiler).

La visite des Catacombes vous est déconseillée si :

  • vous êtes une personne à mobilité réduite
  • vous souffrez d’insuffisance respiratoire et/ ou cardiaques
  • vous souffrez de claustrophobie
  • vous présentez une certaine sensibilité ou fragilité psychologique

Enfin, l’accès est complètement interdit aux enfants de moins de 10 ans. Les enfants de moins de 14 ans peuvent entrer, à condition d’être accompagnés par un adulte. Les mineurs de plus de 14 ans en revanche, peuvent entrer seuls.

 

Comment s’habiller pour visiter les catacombes ?

On vous rassure tout de suite, pas besoin de sortir l’équipement de spéléologie !

Par contre, essayez de prévoir des vêtements qui conviendront à la météo externe et interne. En effet, peu importe les saisons, l’ossuaire est à la température de la terre qui l’entoure, soit 14°C environ.

Il est aussi très probable que vous ayez à faire la queue pour rentrer dans la galerie, tout en affrontant la chaleur de l’été ou le froid de l‘hiver.

Et bien sûr, on vous recommande aussi d’adopter un look “athlétique”. La visite n’a rien d’un exploit sportif, mais vous serez sans doute bien plus à l’aise face aux 131 marches à descendre et aux 112 marches à remonter en étant bien chaussé.

Également bon à savoir, les gros sacs sont interdits, pour des mesures de sécurité. Vous pouvez toujours laisser vos bagages encombrants en consigne à la gare Montparnasse, qui n’est qu’à 3 stations de métro des catacombes en prenant la ligne 6, ou vous réserver en ligne une consigne rue de la Tombe Issoire (environ à 300 mètres de la station Denfert Rochereau),via Holibag ou nannybag.

 

Accès au site

Adresse : 1 Avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy, 75014 Paris

L’entrée des catacombes se situe dans le 14ème arrondissement, tout près de la place Denfert Rochereau.

Le site est très facile d’accès : vous pouvez vous y rendre par le métro, avec les lignes 4 et 6 ou le RER B (station Denfert-Rochereau); ou encore avec les bus 59 et 88, (arrêt Denfert-Rochereau).

Horaires d’ouverture : Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 20h30. Fermé le lundi.

 

Déroulement d’une visite

Bien qu’on puisse en douter au vu de leur contenu, les Catacombes sont une attraction touristique très populaire.

Vous risquez donc de devoir faire la queue pour acheter vos billets et rentrer dans la galerie.

Horaires recommandés (basse fréquentation) :

  • Du Mercredi au Vendredi, de 15h à 17h
  • Samedi et Dimanche, de 17h à 20h 30

Le temps d’attente peut s’allonger assez rapidement : dans le but de préserver l’état des ossements et de la galerie, il ne peut pas y avoir plus de 200 visiteurs à la fois à l’intérieur des Catacombes.

Il vous faudra donc attendre que la galerie se vide avant de pouvoir y pénétrer à votre tour.

Ensuite, la visite prend approximativement une heure, avec un parcours qui s’étend sur environ 1.5 km. La galerie est à sens unique, la sortie se fera donc par l’autre extrémité du parcours, Avenue René Coty.

Profitez-en pour aller jeter un oeil à la Librairie-boutique, qui se situe à la sortie !

 

 

A ne pas manquer pendant votre visite

Dans les catacombes, il n’y a pas que les ossements. Si vous n’avez pas opté pour une visite guidée, on vous recommande tout de même de porter une attention particulière à certains éléments clés du site.

 

La lampe Sépulcrale

Afin d’améliorer la circulation de l’air dans les catacombes, les ouvriers ont eu l’idée d’allumer un feu, dont la chaleur permettait de créer un courant d’air. De là leur est venu l’idée de créer un piédestal, pour décorer la crypte tout en permettant d’isoler la flamme.

Lampe Sépulcrale
Crédits: Ignis, Wikimedia Commons, sous Creative Commons 3.0 (luminosité accentuée)

A noter que depuis, des puits d’aérations ont été creusés vers la surface, ce qui permet une ventilation plus fiable et plus efficace de la galerie.

Vous ne verrez donc pas la lampe sépulcrale allumée, elle n’a aujourd’hui plus qu’une utilité décorative.

 

Le Sarcophage du Lacrymatoire

Aussi appelé le “Tombeau de Gilbert”, en hommage à un poète du nom de Nicolas Gilbert , cette création est en réalité un pilier de consolidation.

Créé par les ouvriers carriéristes de Héricart de Thury, on peut lire sur la partie inférieure de la structure les derniers vers écrit par le poète , tirés de son poème “Jugement dernier”.

Tombeau de Guilbert
Crédits: Luis Villa del Campo, flickr, sous Creative Commons 2.0

Les restes du poète ferait d’ailleurs partie des ossements de la Galerie.

 

La Fontaine de la Samaritaine

Également construite par les ouvriers carriéristes, cette fontaine est issue d’une source naturelle que les ouvriers ont d’abord aménagé pour leur besoins, puis décoré, pour égayer les visites.

Son nom, La Fontaine de la Samaritaine, lui vient d’une citation biblique gravée sur la structure, qui fait écho à la rencontre du Christ et de ladite Samaritaine.

 

La Galerie de Port-Mahon

Cette magnifique sculpture a été réalisé dans un seul bloc de pierre par un vétéran devenu ouvrier carrier, du nom de Décuré.

Cette oeuvre représente la citadelle de Mahon, à Minorque, ville où il aurait été retenu captif par les Anglais durant la reconquête de Minorque.

Le reste de la galerie est également orné d’autres gravures inspirées de la même ville.

Sculpture du Port Mahon
Crédits: KoS, Wikimedia Commons, domaine public

Mort dans un accident à l’intérieur des Catacombes, la galerie est à ce jour la seule trace du passage de l’ouvrier prodige.

 

 

Une visite guidée est-elle recommandée ?

Une visite guidée vous permettra d’en savoir plus sur l’histoire des ossements de la galerie, mais aussi sur l’histoire des galeries elles mêmes !

Plusieurs offres de visites guidées existent, notamment avec ComeToParis, qui offre des visite audio guidées, et les Catacombes de Paris, qui propose parfois des visites guidées en langue des signes (LSF).

Ces visites sont à réserver à l’avance obligatoirement, et même parfois très en avance : si vous venez en groupe (7 à 20 personnes), les Catacombes de Paris vous recommande de réserver au minimum 8 semaines avant votre visite, en raison de très fortes demandes.

 

 

Acheter ses billets

Visites libres :

  • Pour les moins de 18 ans : Gratuit
  • Pour les jeunes de 18 à 26 ans (Tarif réduit) : 12€
  • Pour les plus de 26 ans (Plein Tarif) : 14 €

A noter qu’il est possible de louer un audioguide à l’entrée, pour 5€ supplémentaires. Pour plus d’informations et pour réserver un billet, cliquez ici.

 

Visites avec accès prioritaire:

  • 29€ (audioguide inclus)

Réservez votre billet coupe-file avec ComeToParis !

 

Et pour finir, voici une courte vidéo réalisée par Paris City Vision, qui vous montrent quelques images tournées lors d’une visite.

Si vous aimez, likez et partagez !
  •  
  •  
  •