Conseils pour voyager seul(e) à Paris en toute sécurité

Quand on voyage seul(e), il est essentiel d’être bien organisé pour ne pas risquer de se retrouver à errer dans les rues sans savoir quoi faire, où aller, que visiter, … surtout dans une capitale comme Paris où on peut très facilement se perdre quand on ne connaît pas la ville. Et se perdre dans Paris peut devenir anxiogène pour certaines personnes. Pas de panique, nous sommes là pour vous aider à vous y retrouver, voici donc quelques conseils pour les voyageurs solitaires qui voudraient se rendre à Paris.

voyager seul paris

 

La sécurité

Bien sûr, il faut toujours faire attention lorsque l’on voyage dans une grande ville, mais il ne faut pas oublier que l’insécurité ressentie ne concorde pas toujours avec l’insécurité réelle. Soyez sur vos gardes, mais ne gâchez pas votre visite par un trop-plein de stress inutile. Paris est une ville sûre et peu dangereuse pour un ou une voyageur solo mais il faut savoir faire preuve de bon sens. Voici quelques clefs pour profiter de votre voyage en toute sécurité.

Tout d’abord, faîtes attention à vos affaires, en particulier dans les transports en commun (notamment RER et métros, où les pickpocket sévissent le plus) : gardez toujours un oeil sur vos sacs, ne mettez pas votre téléphone portable ou votre porte-feuilles dans la poche arrière de votre pantalon, …
Les lieux les plus touristiques et le métro sont bien entendu les repères préférés des pickpocket, mais ce sont également des lieux sûr si l’on parle en terme de risques d’agressions.
Essayez de vous fondre dans la masse et évitez de passer pour un touriste. Ne mettez pas votre appareil photo Réflex autour du cou par exemple.

Si vous avez peur de vous déplacer en métro seul(e) la nuit, ou qu’il est déjà fermé, vous pouvez prendre le taxi sans problème, à condition de prendre quelques précautions très simples : vérifier qu’il s’agit d’un taxi officiel et non pas un taxi clandestin. Pour les femmes seules, il existe un réseau de chauffeurs de taxi exclusivement composé de femmes (Women Drive) à qui vous pouvez faire appel si cela vous rassure.
Cf. notre article “Guide complet du taxi à Paris”.
De manière globale, il est plutôt déconseillé aux femmes seules de se promener trop tard dans la nuit, ou alors privilégiez les zones animées.

Des mauvaises rencontres peuvent arriver n’importe où, d’où l’importance de prendre des précautions, mais voici, à titre indicatif, une carte publiée en 2015 par l’Observatoire nationale de la délinquance et des réponses pénales indiquant le taux de violences physiques par quartier :

violences physiques à Paris par quartier

D’après le rapport Crimes et délits commis dans les communes du Grand Paris en 2015, ce seraient les 1er, 2ème et 8ème arrondissements qui seraient les plus « dangereux ».

 

Les visites incontournables

Bien entendu, tous les grands (ou petits) musées parisiens restent des valeurs sûres (le Louvre, Orsay, l’Orangerie, le Centre Pompidou, le Petit Palais, et j’en passe !), peu importe que l’on soit seul ou accompagné pour admirer les merveilles dont ils sont remplis. Aller seul(e) au musée peut être vu comme un avantage si vous aimez prendre votre temps pour admirer ce qui s’y trouve (bien sûr, si vous préférez commenter les œuvres avec vos amis, essayez autre chose. Mais essayez et vous verrez que la solitude elle aussi peut avoir du bon !) Parfois le calme et la sérénité qui règnent dans certains musées peut même être propice à une forme d’introspection ou de réflexion sur le rapport que chacun entretient avec les œuvres et cet isolement peut donc être profitable aux amateurs d’art.

Pour plus d’informations sur les meilleurs musées parisiens, consultez notre article “Les 6 musées incontournables de Paris à ne pas rater”.

Des événements ponctuels sont également organisés un peu partout dans Paris à toutes les époques de l’année. Renseignez-vous sur le site de la Mairie de Paris et partez à la rencontre de la ville et de ses habitants. N’hésitez pas non plus à jeter un œil au célèbre Pariscope qui regorge d’idées de sorties.

Façade et cour carrée du Louvre
Le musée du Louvre, Rue de Rivoli, Paris I – Crédits photo : Jean-Pierre Dalbéra sous Creative Commons 2.0

 

Respirer à Paris

Si le bruit et la foule parisienne vous pèsent, réfugiez-vous dans l’un des innombrables parcs dont Paris dispose (petit best of : le parc Montsouris, le jardin du Luxembourg, le jardin d’acclimatation, le jardin des plantes, etc.). Ils conviendront à celles et ceux d’entre vous qui souhaitent s’aérer après une sortie au musée, faire une pause pique-nique entourée de verdure ou simplement se promener et prendre l’air. Pour cela, les bords de Seine sont parfaits également.
Si l’ambiance de la ville vous oppresse trop, fuyez complètement l’air pollué de Paris pour quelques heures sans pour autant vous éloigner de la capitale. De nombreuses randonnées et promenades ressourçantes sont accessibles par les différents RER et le transilien : les étangs de Meudon par le RER C, les rives de l’Oise par le transilien, la vallée de la chevreuse par le RER B, …

Pour plus d’informations sur les randonnées disponibles, rendez-vous sur Le Bonbon ou Enlarge Your Paris. Vous pouvez également consulter notre article “7 super randonnées à faire à moins d’une heure et demie de Paris pour échapper à la ville

jardin du Luxembourg en été
Jardin du Luxembourg, Paris VI

 

Pour les amoureux des lettres

Le légendaire Paris littéraire, celui des plus grands écrivains français, n’a pas complètement disparu. Et vous pouvez même marcher dans les traces des héros de la littérature grâce à la carte interactive de la librairie en ligne Feedbox ! Cliquez sur les points de la carte et découvrez l’extrait correspondant à votre visite. Si l’extrait vous plaît, la carte vous propose même de télécharger gratuitement le roman entier.
Pour ceux que l’histoire littéraire intéresse plus que la littérature elle-même, il y a de quoi se contenter également : visitez la maison de Victor Hugo, celle d’Honoré de Balzac, ou encore le Musée de la vie romantique où de nombreux écrivains et artistes comme George Sand, Eugène Delacroix, Frédéric Chopin ou encore Charles Dickens sont passés.

Après toutes ces visites, prenez le temps de vous poser dans l’un des cafés littéraires que compte la ville. En voici quelques-uns, en vrac : Le Thé des Écrivains (16 Rue des Minimes, 75003, Paris), La Belle Hortense (31 Rue Vieille du Temple,75004, Paris), la Librairie de Orgues (4 Impasse de Joinville, 75019, Paris), Le Petit Ney (10 Avenue de la Porte de Montmartre, 75018, Paris). Les cafés-philo ne sont pas en reste non plus (pas besoin d’être initié à la philosophie pour participer, tout le monde peut y aller !) : vous pouvez par exemple aller le samedi de 11h à 13h au Forum 104, un samedi sur deux à l’Arobase café ou le dimanche de 10h30 à 12h15 au Café des Phares.

terrasse du café des phares
Le café des phares, Place de la Bastille – Crédits photo : Booklover206 / Wikimedia Commons sous Creative Commons 3.0

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur les visites possibles dans le Paris littéraire.

Si vous aimez la littérature et que vous voulez passer une soirée amusante, regardez la programmation des matchs de catch littéraire proposés par l’E.I.S.P.I. (Ecole Internationale Supérieure de Poésie Intercontemporaine). Le catch littéraire est une lutte sans merci entre deux “catcheurs” qui doivent écrire un texte, d’abord libre puis sous différentes contraintes qui sont progressivement tirées au sort. A la fin, le public vote pour son texte préféré et élit le “catcheur” gagnant. Des matchs sont proposés régulièrement dans différents cafés de Paris et des alentours (souvent à l’Ogresse Théâtre mais aussi dans un certain nombre d’autres lieux). l’E.I.S.P.I. organise aussi des matchs de catch pictural et de catch chanson.

 

Les soirées parisiennes

Venir à Paris, c’est aussi profiter des célèbres soirées parisiennes ! Mais profiter de la nuit quand on voyage seul peut s’avérer être quelque chose de compliqué. Que les fêtards ne s’affolent pas, nous avons la solution ! Elle réside en l’application Meetup qui met les utilisateurs en contact les uns avec les autres pour aller prendre un verre, voir un concert, sortir faire la fête, … Elle pourra vous aider à rencontrer de véritables Parisiens avec qui sortir et, qui sait, vous faire de nouveaux amis et ne plus jamais revenir seul(e) à Paris.

Application téléchargeable ici : Apple App Store / Google Play Store

Vous pouvez également vous glisser dans une soirée et rencontrer de nouvelles personnes directement sur place, mais encore faut-il savoir où aller. Toutes les informations dont vous aurez besoin sont disponibles sur le site de l’office de tourisme de Paris. Là encore, pensez à consulter le site régulièrement pour être à jour.

Il existe bien d’autres sites où vous pourrez rencontrer du monde, voici un petit florilège : ExcusemypartyOnvasortir, Couchsurfing (cf. “où dormir ?”)

 

Voyager seul(e) mais avec de la compagnie

Être un peu seul peut vous permettre de vous ressourcer, de vous retrouver avec vous-mêmes, mais la solitude peut aussi parfois être pesante; et même si Paris est la ville la plus peuplée de France avec ses deux millions d’habitants, on peut vite s’y sentir (un peu trop) seul.
Si vous partez seul(e) mais que vous ne voulez pas passer votre séjour seul(e), vous pouvez trouver des compagnons de voyage sur internet sur les forum de sites spécialisés comme Lonely Planet ou le Routard, mais aussi grâce à des sites spécialisés comme Trip Giraffe ou Cotravelling par exemple. Sur ces sites vous pourrez soit proposer votre voyage et attendre que d’autres voyageurs isolés se manifestent à vous pour rejoindre la partie, soit vous rallier à un voyage déjà existant.

 

Que voir ?

Si le voyage en solitaire ne vous fait pas peur mais que vous accepteriez bien tout de même un peu de compagnie, là encore, des solutions existent.
Quoi de mieux que de visiter Paris avec de véritables Parisiens ? Le souci, c’est que vous n’en connaissez aucun… Les “Greeters” sont là pour y remédier. Les Greeters sont des bénévoles qui vous font visiter leur ville avec passion. Le trajet n’est pas prédéfini, chaque Greeter fixe sa propre balade selon ses préférences, ses habitudes, ce qu’il connaît le mieux, … Votre Greeter vous montrera probablement des lieux insolites ou cachés, des sites moins touristiques que ce que vous auriez vu par vous-mêmes… et c’est tant mieux ! Cela vous permettra de lâcher vos bons vieux guides papier et de vous laisser porter par la ville et ses habitants.

 

Où dormir ?

Rentrer seul à l’hôtel le soir venu ne vous séduit pas ? Vous pouvez tout à fait loger chez l’habitant ! Il existe plusieurs sites prévus à cet effet, commencer par aller voir sur Be My Nest ou Cohébergement. Certains proposent la demi-pension, d’autres non. La plupart vous demanderont une petite compensation financière contre cet hébergement. Si votre bourse est trop serrée, vous pouvez toujours aller voir du côté du désormais légendaire Couchsurfing : des locaux vous offriront chaleureusement un bout de canapé où passer une nuit ou plus !

Si vous aimez, likez et partagez !