20 restaurants asiatiques à Paris au top – nos meilleures adresses

Vous avez envie de voyager mais pas le temps de prendre des vacances ? L’Asie vous attire mais vous n’avez pas l’argent pour vous offrir un billet d’avion ? Cette liste des meilleurs restaurants asiatiques à Paris est donc faite pour vous : tout ce dont vous aurez besoin pour voyager à moindre frais est un palais et des papilles gustatives en état de fonctionnement !

restaurants asiatiques paris

Sommaire :

 

4 restaurants chinois

Trois fois plus de piment

184 rue Saint-Martin, 3e arrondissement
Mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi 12h-15h et 19h-23h, dimanche 12-15h et 18h45-23h
troisfoisplusdepiment.fr
Plats entre 10 et 13€ environ.

Ce restaurant est spécialisé dans la gastronomie du Sichuan, une région du sud-ouest de la Chine réputée pour son poivre et ses piments. D’ailleurs, tout est dit dans le nom : une fois que vous avez choisi votre plat (essentiellement des nouilles, restaurant élu “meilleures nouilles de France” par Le Fooding en 2016), le serveur vous demande quel degré de piment vous souhaitez ajouter, sur une échelle de 1 à 5. Ne surestimez pas votre palais : le niveau 2 est déjà très pimenté ! Si vous avez plutôt les papilles sensibles, vous pouvez toujours demander le niveau 0. La carte est courte, mais il y a de quoi ravir les amateurs de boeuf autant que ceux de porc et même les végétariens.

 

 

Les jardins de Mandchourie

34 allée Vivaldi, 12e arrondissement
Mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche 12h-15h30 et 19h-23h30
Menus entre 10 et 20€, prix moyen à la carte 18€

Comme son nom l’indique, ce lieu sert des spécialités de la Mandchourie, région du nord-est de la Chine. Le petit plus de ce restaurant est que sa carte sort des sentiers battus, on y rencontre des plats originaux que l’on n’a pas l’habitude de voir au menu des restaurants chinois plus traditionnels, à la cuisine parfois quelque peu formatée. Vous pourrez par exemple déguster ici des liserons d’eau à l’ail, de la zizania (tiges de riz sauvage), ou encore des pousses de colza pour un prix défiant toute concurrence.

 

 

La Taverne de Zhao

49 rue des Vinaigriers, 10e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche 12h-14h30 et 19h-22h30
latavernedezhao.com
Prix moyen entre 15 et 20€.

Ce petit restaurant (pas plus d’une trentaine de couverts) vous régalera avec les saveurs étonnantes et subtiles de la cuisine traditionnelle de Xi’an, la capitale de la province du Shaanxi à l’est de la Chine. On regrette simplement de ne pas pouvoir réserver, mais le service est rapide et efficace et la cuisine vaut vraiment la peine de patienter un peu. Si vous êtes vraiment pressé ou qu’attendre est au-dessus de vos forces, nous vous conseillons tout simplement de venir en début de service.

 

 

Shang Palace

10 avenue d’Iéna, 16e arrondissement
Lundi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche 12h-14h et 19h-22h
Menus entre 48 et 128€, prix moyen à la carte 100€.

Cet établissement n’a pas de palace que le nom : il faut reconnaître que les plats sont un peu chers, mais le prix se justifie par la qualité (et la quantité) de la nourriture ainsi que par l’accueil chaleureux, la décoration chic et le service efficace. Contrairement au trois restaurants précédents, on ne retrouve pas les spécialités d’une province en particulier, mais des plats aux saveurs subtiles venant de toute la Chine.
Une mise en garde s’impose cependant pour les claustrophobes qui peuvent s’y sentir mal à l’aise dans la mesure où la salle n’est malheureusement pas pourvue de fenêtres et que la lumière est tamisée.

 

 

3 restaurants japonais

Kotteri Ramen Naritake

31 rue des Petits-Champs, 1er arrondissement
Lundi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche 11h30-22h
Environ 11€ le bol.

Encore une fois, tout est dit dans le titre : ce restaurant ne sert que des ramens, plat traditionnel japonais à base de nouilles, de bouillon, de porc et d’oeuf. Une fois que vous avez choisi votre formule, on vous propose trois niveaux de… gras ! Et oui, c’est le gras du bouillon qui fait toute la saveur du ramen.
Nous vous conseillons d’y aller à l’avance, car devant ce petit restaurant, il y a toujours la queue, et pour cause ! Les nouilles et le bouillon (deux choix de bouillon : shoyu ou miso) sont faits maison, les plats sont copieux mais abordables. Naritake est très prisé par les Japonais, ce qui est un indéniable signe de qualité. Le temps d’attente est ainsi vite récompensé, d’autant plus que le service est rapide (les bols sont prêts en 10 minutes). Le petit plus qui fait le charme : on voit les cuisiniers, et on peut même carrément manger sur le comptoir devant eux, le doute n’est ainsi pas permis : tout est bel et bien frais et fait maison ! Nous ne pouvons donc que vous conseiller cet endroit, considéré à l’unanimité comme le meilleur ramen de Paris !

 

 

Kokoya

5 rue des Batignolles, 17e arrondissement
Lundi 12h-14h30, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi 12h-14h30 et 19h-21h45
Prix moyen 30€.

La salle est toute petite : elle compte seulement une douzaine de couverts; il est donc fortement conseillé de réserver à l’avance si vous ne voulez pas risquer de vous casser le nez et de manquer les excellents sushis et sashimis qui sont la spécialité de la maison. Vous pourrez également vous régaler de délicieux bentos variés.

 

 

Nodaïwa

272 rue Saint-Honoré, 1er arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi 12h-14h30 et 19h-22h
www.nodaiwa.com
Entre 15 et 60€.

Nodaïwa
©Nodaïwa

Ceux d’entre vous qui ont déjà eu la chance d’aller au Japon connaissent certainement le fameux Nodaïwa de Tokyo, restaurant fondé à la fin de l’époque Edo (1603-1867) et dirigé par la même famille depuis cette époque. Et bien sachez que le Nodaïwa de Paris est bel et bien une antenne de ce prestigieux restaurant ! La spécialité de la maison est l’Unagi, de l’anguille grillée trempée de la sauce soja et posée sur le dessus d’un bol de riz blanc. Un plat simple mais délicieux et que l’on a pourtant du mal à trouver en France.

 

 

3 restaurants coréens

Bistrot Mee

5 rue d’Argenteuil, 1er arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche 12h-14h30 et 19h-22h
Entre 15 et 30€

Bistrot Mee
©Bistrot Mee

Si vous aimez le piquant et les saveurs d’ailleurs, vous ne serez pas déçu par ce restaurant coréen aux allures (étrangement) de loft new yorkais : poutres métalliques, chaises d’écolier, briques apparentes et mobilier en bois. Les portions sont copieuses et vous ne regretterez pas d’être venu.

 

 

Soon Grill

78 rue des Tournelles, 3e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche 12h-14h30 et 19h-22h30
soon-grill.com
Prix moyen 40€.

Dans un décor à la fois chic et sobre, des plats étonnants côtoient les grands classiques de la gastronomie coréenne tels que le bulgogi (viande de boeuf ou de porc marinée puis grillée), le kimchi (piments et légumes fermentés) ou encore le bibimbap (riz, boeuf et légumes sautés assaisonnés au piment).

 

 

L’arbre de sel

138 rue de Vaugirard, 15e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi 12h-14h30 et 19h-23h
Prix moyen 20€.

La tradition coréenne s’est donnée rendez-vous dans ce restaurant, à la fois en cuisine et dans le décor et l’atmosphère zen qui vous entoure à peine avez-vous poussé la porte de ce lieu. Pour accompagner votre repas, vous trouverez à la carte une sélection d’alcools coréens : du beaksejou (alcool de ginseng et de gingembre), du bokbunja (alcool de framboise), du chungha (alcool de riz), du sansachun (alcool de riz, maïs et herbes), du maewhasou et du méchisoun (alcools de prune).

 

 

6 restaurants thaïlandais et vietnamiens

Ces deux types de restaurants se ne forment qu’une seule catégorie dans la mesure où la plupart des restaurants thaï servent également des plats originaires du Vietnam et inversement.

Kaizen

91 Rue de la Tombe Issoire, 14e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi 7h-22h30
Prix moyen 17€.

kaizen
©Kaizen

Au premier abord, ce restaurant ne paie pas de mine : devanture quasi inexistante, décor assez simple et épuré, mais ne vous y fiez pas, car côté cuisine, c’est une véritable explosion de saveurs ! L’accueil y est toujours très chaleureux et le service efficace, quant au rapport qualité-prix, il défie toute concurrence. Les plats sont copieux, et même si vous n’avez plus vraiment faim pour un dessert, prenez la peine de goûter au délicieux flan thaï.

 

 

Silk & Spice

6 rue Mandar, 2e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi 12h-14h30 et 19h30-22h30
www.silkandspice.fr
Menus entre 20 et 58€, prix moyen à la carte 41€.

Ici, la cuisine est à l’image de la décoration : sobre, raffinée, soignée. Le petit plus élégant : les couverts, faits à la main par des artisans thaïlandais. La carte est variée, le service est efficace et il est même possible de commander de la nourriture à emporter. En 2014, le restaurant a édité son propre livre de recettes disponible à la vente pour seulement 18€.

 

 

Kapunka

51 rue Saint-Sauveur et 38 passage des Panoramas, 2e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi 11h30-15h et 18h30-23h, samedi, dimanche 12h-15h et 18h30-23h
www.kapunkaparis.com
Prix moyen 20€.

“Kapunka” signifie “merci” en thaïlandais, et c’est tout ce qu’on a envie de dire ! Merci pour la cuisine, merci pour le service, merci pour l’accueil. La décoration sobre laisse place à une cuisine raffinée où l’on retrouve essentiellement des classiques de la cuisine thaï : mikati, brochettes satay, salades de papaye, ou encore pads thaï, mais également quelques choix vietnamiens comme les fameux rouleaux de printemps. Une version végétarienne est disponible pour quasiment chacun des plats, et il y a même quelques options végétaliennes.

 

 

Chào bà

14 rue Coypel, 13e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi 12h-15h et 19h-22h
Prix moyen 18€.

Cette fois exclusivement vietnamien, ce restaurant est considéré par beaucoup comme étant le meilleur restaurant de la capitale dans sa catégorie. On apprécie le service rapide et l’accueil chaleureux ainsi que la pédagogie des serveurs (explication des plats pour les néophytes en matière de cuisine vietnamienne), mais surtout la qualité des plats : tout est frais et fait maison, même les desserts (ce qui est assez rare dans les restaurants asiatiques de manière générale pour être souligné); les rouleaux de printemps par exemple sont roulés à la commande, ce qui est un gage de fraîcheur. On trouve un large choix de plats végétariens, et le rapport qualité-prix est vraiment très bon.

 

 

Pho tai

13 rue Philibert Lucot, 13e arrondissement
Mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche 12h-14h30 et 19h-22h
Prix moyen à la carte 12€.

pho tai
©Pho Tai

Le cadre de ce restaurant est loin d’être exceptionnel, mais la cuisine rattrape le tout, en particulier les soupes pho qui sont la spécialité de la maison. Les plats sont copieux et à un prix très abordable, ce qui ne déplaît pas ! Choix végétariens et végétaliens et possibilité de commander à emporter.

 

 

Les Trois Crabes

17 rue Claude Tillier, 12e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi 12h-14h30 et 19h-22h30, dimanche 19h-22h30
Menu déjeuner à 12,50€, prix moyen à la carte 20€.

La chef de ce restaurant est originaire du nord du Vietnam et a appris à cuisiner auprès de sa grand-mère. C’est donc une authentique cuisine vietnamienne traditionnelle que vous pourrez déguster dans ce lieu. Ici, pas de chichi ni dans le décor, simple mais accueillant, ni dans la présentation des plats, dont les portions sont pourtant généreuses et savoureuses.

 

 

4 restaurants indiens

New Jhelum

95 rue de Richelieu, 2e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche 12h-14h30 et 19h-23h30
www.newjhelum.fr
Prix moyen 25€.

Le New Jhelum est un restaurant indo-pakistanais particulièrement prisé par la population indienne de Paris, ce qui est le signe d’une grande qualité. On y trouve un vaste choix de plats classiques de la gastronomie indienne parfaitement exécutés. Un brunch indien copieux est proposé pour 25€ tous les dimanches midis. Le cadre et l’accueil sont chaleureux, le service est rapide, il n’y a vraiment rien à redire.

 

 

Kashmir House

36 rue de Chabrol, 10e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche 12h-14h30 et 19h-23h30
Prix moyen à la carte 16€.

Kashmir House est également un restaurant indo-pakistanais. Les spécialités de la maison, fortement recommandées par le chef, sont le poulet tandoori et l’agneau kashmir. Les menus sont copieux et ne manqueront pas de vous rassasier. Les saveurs et la musique indienne en fond sonore vous feront voyager jusqu’en Inde pour un excellent rapport qualité-prix !

 

 

Aarchna

19 rue du Télégraphe, 20e arrondissement
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche 11h-00h
www.aarchna.com
Prix moyen à la carte 20€.

Aarchna est lui un restaurant 100% indien qui propose un très (très) large choix de plats à emporter ou à consommer sur place dans un décor bollywoodien. Ce restaurant est une institution de la gastronomie indienne à Paris depuis plus de 20 ans, c’est dire si la qualité est au rendez-vous !

 

 

Baranaan Indian Cocktail

7 rue du Faubourg Saint-Martin, 10e arrondissement
Mardi, mercredi, jeudi 18h30-2h, vendredi, samedi 18h30-4h
www.baranaan.com
Prix moyen à la carte 25€.

baranaan
Crédits : Baranaan

Un restaurant, lui aussi entièrement indien, mais aussi entièrement végétarien et bio, spécialisé dans les naans, galettes traditionnelles indiennes. Les portions sont généreuses et le cadre est agréable. Après avoir savouré votre repas, vous pourrez d’ailleurs profiter de cette atmosphère un peu plus longtemps, puisque ce lieu est également un bar à cocktails.

Article en relation : Voir notre sélection des meilleurs restaurants indiens à Paris

Si vous aimez, likez et partagez !