Les 25 plus beaux villages de France à voir absolument

Paris est une ville chargée d’histoire, mais elle n’est pourtant pas seule détentrice de la totalité du patrimoine français ! Si vous voulez visiter la France comme il se doit, il vous faudra faire une étape en dehors des grandes villes. Pour vous donner des idées, nous vous avons concocté une liste de 25 villages comptant parmi les plus beaux de France. Chacun d’entre possède son histoire, sa patte qui en fait sa spécificité !

1/ Cassel

Cassel 59670 (Nord)

Cassel
Crédits photo : Jean Christophe Blanquart sous Creative Commons 2.0

Pour commencer, voici le village préféré des français en 2018 : Cassel, un village flamand classé “monument historique” et listé au patrimoine de l’UNESCO.

Vous ne pourrez pas passer à côté de son célèbre ancien moulin à vent : le Kasteel Meulen (le moulin du château) un vestige des nombreux moulins de Cassel, datant du XXe siècle.

Niveau gastronomie, vous aurez la possibilité durant votre visite de vous rendre dans un estaminet casselois pour y déguster les meilleurs mets tout en restant dans la tradition flamande.

A voir : le Musée Départemental de Flandre

26 Grand’ Place, 59670 Cassel

Situé à l’Hôtel de la Noble Cour, vous y trouverez différentes oeuvres appartenant à l’art flamand. L’architecture intérieure et extérieure du bâtiment vous laissera également sans voix.

Du dernier étage, ne manquez pas la magnifique vue panoramique sur les plaines de Cassel.

Site du village

 

2/ Saint-Valery-sur-Somme

Saint-Valery-sur-Somme 80230 (Somme)

Saint-Valery-sur-Somme
Crédits photo : Julien Maury sous Creative Commons 1.0

Si vous désirez profiter d’un cadre atypique au bord de la mer, Saint-Valery-sur-Somme est le village qu’il vous faut. Vous pourrez vous balader paisiblement dans ce port de plaisance historique datant du temps de la Grèce Antique.

Profitez, pendant votre séjour, du quartier de pêcheurs de Courtgain avant de vous rendre au pittoresque petit port de Crotoy en… train. A bord d’un authentique train à vapeur d’époque, baladez vous sur l’ancien réseau des bains de mer pour un voyage dans le temps d’une durée d’une heure.

Au sein du village, vous pourrez déguster des plats à base de poisson ou de fruits de mer à petits prix en plus de spécialités picardes comme la ficelle picarde ou le gâteau battu.

A voir : La Chapelle des Marins

Rue de la Chapelle, 80230 Saint-Valery-sur-Somme

La Chapelle des Marins aurait été édifiée afin d’être le tombeau de l’abbé Valery de Leuconay. Retirée au culte pendant la Révolution française, elle lui a été rendue en 1801.

Elle est définie comme étant la Chapelle des Marins à cause de la girouette de la chapelle qui n’est pas un coq, mais un goéland, symbolisant l’âme d’un marin mort en mer.

Site du village

 

3/ Gerberoy

Gerberoy 60380 (Oise)

Gerberoy
Crédits photo : Lapichon sous Creative Commons 2.0

Le petit village de Gerberoy abritant moins d’une centaine d’habitants a joué un rôle crucial à travers l’histoire. En effet la “plus petite ville de France” a été un point stratégique durant la guerre de cent ans. Durant le conflit elle a été assiégée 5 fois et démantelée 3 fois !

Arrêtez-vous un instant aux marches de la collégiale Saint-Pierre, construite en 1015, puis reconstruite au XVe siècle après un incendie causé par les anglais. Depuis 2007, elle accueille la plupart des concerts du Festival de la Musique de Gerberoy.

Depuis 1928, a lieu chaque année la Fête des Roses. Depuis maintenant 91 ans, vous pouvez venir découvrir, début juin, l’un des “plus beaux villages de France” à l’occasion d’animations et de défilés mettant en vedette la splendide floraison des rosiers du village.

A voir : les Jardins Henri Le Sidaner

7 Rue Henri le Sidaner, 60380 Gerberoy

L’ancienne forteresse est aujourd’hui assiégée par de jolis ensembles floraux. Le peintre Henri Le Sidaner a transformé ce bâtiment historique en un magnifique jardin pittoresque que vous pourrez visiter en prenant rendez-vous.

Site du village

 

4/ Veules-les-Roses

Veules-les-Roses 76980 (Seine-Maritime)

Veules-les-Roses
Crédits photo : Sander Hoogendoorn sous Creative Commons 2.0

Difficile de trouver plus pittoresque que Veules-les-Roses. Venez vous balader le long de la Veules, le plus petit fleuve de France. Côté architecture, vous retrouverez, sur la route, de très charmantes chaumières et fermes, mais aussi les 4 beaux moulins bordant le fleuve. Votre promenade se terminera près des bords de plage pour profiter de la mer s’étendant à l’horizon.

La pêche est à l’honneur dans ce village bordant la Manche, aujourd’hui encore la culture des huîtres est une grande tradition locale.

A voir : Église Saint-Martin

Place de l’Eglise 76980 Veules-les-Roses

Classée monument historique en 1996, l’Eglise Saint-Martin, qui est un édifice à trois nefs égales, a été reconstruite au XIIIe siècle pour ne laisser qu’une simple tour après la Guerre de Cent Ans. Elle a par la suite, été reconstruite entre le XVIe et le XVIIe siècle et est restée en état depuis lors.

Site du village

 

5/ Etretat

Etretat 76790 (Seine-Maritime)

Etretat
Crédits photo : François R. Thomas sous Creative Commons 2.0

Autrefois tourné sur la pêche, ce village est aujourd’hui l’un des plus célèbres du pays.

L’une des recettes de son succès, c’est son cadre. Ce village au bord de la mer jouit d’une formation rocheuse époustouflante. “L’Aiguille Creuse” est la star des falaises, et vous pourrez la rejoindre à l’occasion d’une belle randonnée au Sud-Ouest.

Au bord de la mer, vous pourrez vous balader sur les quais, profiter de l’ambiance et peut être même rencontrer des artistes portraitistes sur le chemin. Viendra, ensuite, le temps de visiter l’un des monuments historiques de la ville, tel que l’Eglise Notre-Dame ou l’Abbaye de Montivilliers.

A voir : le Clos Lupin

15 Rue Guy de Maupassant, 76790 Etretat

Vous avez certainement déjà entendu le nom d’Arsène Lupin. Maurice Leblanc est le cerveau qui a créé ce personnage emblématique qui a popularisé le village d’Etretat. On dit que le célèbre voleur aurait caché son butin à l’intérieur de l’Aiguille Creuse.

C’est donc tout naturellement que s’est ouvert un musée consacré au personnage fictif et à son créateur et logé dans l’ancienne demeure de l’écrivain à succès.

Site du village

 

6/ Locronan

Locronan 29180 (Finistère)

Locronan
Crédits photo : Massimo Frasson sous Creative Commons 2.0

On ne pouvait pas faire cet article sans y intégrer Locronan, classé “petite cité de caractère” de Bretagne et immortalisé en tant que lieu historique en 1924.

Locronan a toujours été un lieu de traditions culturelles. D’abord, un haut-lieu du culte druidique dans lequel des troménies (cérémonies religieuses dans lesquelles les participants marchait en boucle sur un trajet prédéfini) avaient lieu. On y retrouve encore les traditions de l’Arbre de Mai (un arbre planté en mai puis abattu en juin) suivi du feu de la Saint-Jean (une fête durant laquelle on brûle cet arbre) ainsi que celle du Pain de Mort, un pain béni à la messe du 1er novembre et distribué à la porte de chaque habitant.

A voir : Église Saint-Ronan

289 Place de l’Église, 29180 Locronan

Ancienne bâtisse dont la construction dura de 1430 à 1480, l’église de Saint-Ronan porte le nom du saint dont il abrite. Haut-lieu touristique, il a servi de lieu de tournage dans plusieurs films tels que Les Chouans et Tess.

Site du village

 

7/ Pont-Croix

Pont-Croix 29790 (Finistère)

Pont-Croix
Moreau Henri / CC BY-SA

Pont-Croix est un village au style pittoresque et roman-gothique ayant très peu changé ces derniers siècles.
En se déplaçant dans la ville, on peut admirer l’ambiance unique des grandes rues en forte pente reliant le port au centre-ville. On peut d’ailleurs y trouver le Musée du Marquisat qui ranime la vie quotidienne des bretons du dernier siècle.

Avant de partir, n’oubliez surtout pas de goûter à la spécialité locale, le Podig Amann, un type de flan breton, cuit dans une pâte sablée.

A voir : Notre-Dame de Roscudon

Place de l’Église, 29790 Pont-Croix

Le collégiale Notre-Dame de Roscudon, le monument historique attaché au village de Point-Croix, est connu pour sa magnifique façade et ses impressionnants vitraux anciens.

Site du village

 

8/ Rochefort-en-Terre

Rochefort-en-Terre 56220 (Morbihan)

Rochefort-en-Terre
Crédits photo : Terre de France Resort sous Creative Commons 2.0

Si l’on cherchait le plus beau village de France, Rochefort-en-Terre serait sans aucun doute dans les finalistes. Le meilleur moyen de se rendre compte de sa beauté, c’est de se rendre sur sa très photogénique Place du Puits où se réunissent différent styles architecturaux, signe du passage du temps dans ce village qui remonterait au XIIe siècle.

Ne passez pas à côté de l’Eglise Notre-Dame de la Tronchaye et sa légende. On raconte qu’une statue de la Vierge allaitant l’enfant Jésus aurait été trouvée dans un tronc d’arbre deux siècle après que quelqu’un l’y ait cachée pour la protéger des pillages des Vikings. Cette trouvaille aurait alors définit l’emplacement de l’église, classée monument historique depuis 1931.

A voir : le Château de Rochefort-en-Terre

14 Le Château, 56220 Rochefort-en-Terre, France

Une visite de Rochefort-en-Terre n’est pas complète sans avoir vu son Château. Même si l’intérieur du château ne se visite pas, vous pourrez toujours découvrir, lors d’une visite guidée, le Naïa Museum qui se trouve dans le jardin du château. Ce musée tient son nom de la sorcière Naïa qui aurait vécue dans les ruines du château et regroupe des oeuvres appartenant au fantastique et à l’imaginaire.

Site du village

 

9/ Candes Saint Martin

Candes Saint Martin 37500 (Indre-et-Loire)

Candes Saint-Martin tire son nom de de l’évêque Saint-Martin qui y aurait passé ses derniers moments.
Venez admirer la beauté du paysage ou les lieux culturels au cours d’une balade au sein de la région, voire d’une croisière qui vous permettra d’admirer la Loire.

Le village propose plusieurs ateliers d’artisans, toujours charmants à visiter ainsi qu’un parc dédié au street-art.

A voir : la Collégiale Saint-Martin

Place de l’Église 37500 Candes-Saint-Martin

La construction de la Collégiale Saint-Martin (qui n’est d’ailleurs plus une église collégiale) a débuté en 1175 pour finir vers la moitié du XIIIème siècle. Après avoir été pillée, ravagée et vandalisée à deux reprises durant les guerres de religions, puis frappée de séismes au XVIIIème et XIXème siècles, en 1840, elle fût un des premiers bâtiments à avoir été déclarée monument historique.

Site du village

 

10/ Lavardin

Lavardin 41800 (Loir-et-Cher)

Lavardin
Crédits photo : Ranulf 1214 sous Creative Commons 2.0

Si vous arrivez à Lavardin depuis le nord, en traversant le Loir, vous devriez en effet vous arrêter au bord du pont donnant accès au village. D’ici, vous pourrez admirer un splendide panorama incluant le-dît pont gothique datant du XIIe siècle, le fleuve, la forêt aux feuillages colorés et le château de Lavardin en hauteur sur le dernier plan.

Les endroits les plus fascinants à visiter sont sans aucun doute le musée sous la mairie, les maisons anciennes, et toujours habitées et la Rotte aux Biques, un chemin jonché d’habitats troglodytes.

A voir : les ruines du Château de Lavardin

La Grand’ Rue, 41800 Lavardin

Vous pouvez visiter les ruines de cet antique et majestueux château construit au XIème siècle et qui a résisté, notamment, à l’invasion de Richard Coeur de Lion.

Rasé par le Duc de Vendôme (Henri IV), le lieu n’a jamais complètement retrouvé sa gloire passé, mais fut classé comme monument historique en 1945 et ses ruines sont aujourd’hui à visiter sans portail à franchir.

Site du village

 

11/ Montrésor

Montrésor 37460 (Indre-et-Loire)

Montrésor
Crédits photo : Daniel Jolivet sous Creative Commons 2.0

Pour un trésor, ça en est un ! Le village de Montrésor était arrivé en deuxième position lors de l’élection du plus beau village français de 2015.

Découvrez les plus belles vues du villages en vous rendant aux balcons de l’Indrois. Les amoureux des balades seront ravis avec les deux kilomètres de promenade entre la végétation et l’eau. En été, profitez d’une autre ambiance grâce à l’éclairement et la sonorisation du parc le soir : ce sont les Nuits Solaires.

Pour les plus gastronomes d’entres vous, ne manquez pas la spécialité locale : une recette de macarons traditionnels datant, non pas du XVIIIème siècle, mais de ses origines moyenâgeuses.

A voir : le Château de Montrésor

11 Rue Xavier Branicki, 37460 Montrésor

Le château de Montrésor, fondé au XIème siècle, profite d’un décor luxueux et d’un parc de style romantique.
Le château a servi d’hôpital de camp durant la première Guerre Mondiale et fut classé monument historique en 1996.

Site du village

 

12/ Rocamadour

Rocamadour 46500 (Lot)

Rocamadour
Crédits photo : Patrick Nouhailler sous Creative Commons 2.0

Rocamadour n’est pas que l’un des villages préféré des français, c’est aussi et avant tout une “ville-sanctuaire”. Aussi appelée la “Cité Sacrée”, Rocamadour est en effet une étape incontournable lors du pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle.

Ses origines remonteraient à la préhistoire, comme en témoignent les peintures murales présentes dans la Grotte Préhistorique des Merveilles.

Les remparts de la ville, vestiges du XIVe siècle, sont un détour immanquable : de là-haut, vous pourrez profiter d’une vue vertigineuse sur l’ensemble du village.

Rocamadour est aussi un lieu de visite incontournable pour les amoureux de la faune avec Rocher des Aigles et la Forêt des Singes.

A voir : le Sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour

Rue de la Mercerie, 46500 Rocamadour

Empruntez le grand escalier des pèlerins et ses 216 marches pour accéder à tout nouvel univers. De la Basilique Saint-Sauveur à la Crypte Saint-Amadour, en passant par la Chapelle Saint Michel et sept autres chapelles, vous aurez tant à parcourir dans ce véritable sanctuaire religieux.

Le clou du spectacle se trouve dans la Chapelle de la Vierge et son incroyable Vierge Noire de Rocamadour.

Site du village

 

13/ Saint-Cirq-Lapopie

Saint-Cirq-Lapopie 46330 (Lot)

Saint-Cirq-Lapopie
Crédits photo : Manuel Alende Maceira sous Creative Commons 2.0

Facilement le plus impressionnant village de cette liste, Saint-Cirq-Lapopie a tout pour plaire et fut le premier village préféré des français en 2012. Le village accueille treize monuments historiques. On y retrouve encore des maisons datant du XIIème au XVème siècles et des écluses. Les ruines des châteaux sont aussi impressionnantes et vous laisseront sans aucun doute bouche bée.

Côté panorama, rien à redire. Le chemin de halage, est d’une beauté époustouflante et permet de voir de tout, que ce soit des sculptures murales, des précipices ou un fleuve azuré, rien n’y manque.

A voir : l’Église Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette

Le Bourg 46330 Saint-Cirq-Lapopie

L’église, qui fut d’abord une chapelle, est dédiée à Saint Cirq, qui fut le plus jeune martyr, et sa mère, Sainte Julitte. Datant du XVIème siècle, puis ayant subit de nombreuses réparations depuis, l’édifice fut classé monument historique en 1911.

Site du village

 

14/ Cordes-sur-Ciel

Cordes-sur-Ciel 81170 (Tarn)

cordes-sur-ciel
Crédits photo : Lain G sous Creative Commons 2.0

Cordes-sur-Ciel fut élu “village préféré des Français” en 2014 et Albert Camus lui-même lui déclara son affection avec cette citation : “A Cordes, tout est beau, même le regret.”

Sûrement, une des choses l’ayant séduit est la brume rosée dans la vallée le matin, donnant à Cordes-sur-Ciel une impression d’être une ville flottante dans les nuages ce qui lui valut son nom.

Venez vous balader le long de ses remparts et de ses façades gothiques à l’aspect médiéval tout en dégustant un “croquants de corde”, une recette locale à base de sucre, d’amandes et de blanc d’oeuf.

A voir : l’Église Saint-Michel

22 Place Saint-Michel, 81170 Cordes-sur-Ciel

Pénétrez à l’intérieur de cette église en pierre surplombé de sa tour. Bien que l’extérieur semble petit, vous serez surpris par la beauté et la grandiosité des ses salles à piliers.

Site du village

 

15/ Saint-Guilhem-le-Désert

Saint-Guilhem-le-Désert 34150 (Languedoc-Roussillon)

Saint-Guilhem-le-Désert
Crédits photo : Marc Meynadier sous Creative Commons 2.0

Établie en 804 dans un lieu exempt de toute présence humaine par Saint Guillaume, fut bâti Saint-Guilhem-le-Désert.

C’est chaque année que des pèlerins en direction de Saint-Jacques de Compostelle traversent ce “joyau de l’art roman”. Visitez, vous aussi, cette grandiose abbaye, par vous-même ou en visite guidée. A l’intérieur vous attendrons plusieurs reliques sacrées exposées, dont l’incroyable Sainte Croix.

Arpentez les rues de cette véritable cité médiévale, profitez de l’atmosphère et reposez vous sur une terrasse tout en admirant les façades en pierres fleuries.

A voir : le Château du Géant

18 Rue Corniche de Nostra Dona, 34150 Saint-Guilhem-le-Désert

Trônant fièrement sur la montagne surplombant le village, le Château du Géant est l’autre étape à voir absolument durant votre visite à Saint-Guilhem-le-Désert.

Ce nom original, on le doit à la légende qui l’accompagne parlant d’un géant qui avait élu domicile dans les ruines du château et qui fut chassé par Guilhem.

Malheureusement, vous ne pourrez profiter qu’à distance de ce site incontournable, l’accès aux ruines étant interdit.

Site du village

 

16/ Les Baux-de-Provence

Les Baux-de-Provence 13520 (Bouches-du-Rhône)

Les-Baux-de-Provence
Crédits photo : Albert Torello sous Creative Commons 2.0

Les Baux-de-Provence est un village situé au sein même du Parc Naturel Régional des Alpilles et fondé en 1821 après la découverte de la Bauxite, une roche avec une haute teneur en aluminium.

Dans le parc de la ville, venez admirer la “Carrières des Lumières” un regroupement de spectacle audiovisuels exposant de grands artistes tels que Van Gogh ou Picasso.

L’Eglise Saint-Vincent vous en mettra plein la vue avec son style roman et ses vitraux gigantesques dont la construction a débuté au XIIIème siècle.

A voir : le Château des Baux de Provence

Château des Baux de Provence – 13520 Les Baux de Provence

Le Château des Baux de Provence est situé en haut du plus au point du village. Fondé au XIème siècle puis démantelé et reconstruit à maintes reprises, il ne reste, aujourd’hui, de cette immense édifice que des ruines depuis lesquelles observer l’horizon.

Site du village

 

17/ Èze

Èze 06360 (Alpes-Maritimes)

Eze
Crédits photo : Valdiney Pimenta sous Creative Commons 2.0

Eze est un village magnifique profitant d’un beau panorama sur la mer et qu’il fait bon visiter au printemps, avant que la foule de l’été ne débarque et pendant la floraison de la ville.

Son architecture méditerranéenne jaune-orangée et ses rues pavées vieilles de 1500 ans sauront vous impressionner et vous dépayser.

Situé non loin de Nice, Eze vous ouvre les portes de ses parfumeries Fragonard et Galimard. Avec un peu de chance, vous pourrons également tomber sur son salon de thé itinérant, le Café Qui Roule, où vous pourrez vous asseoir et profiter du cadre dans le calme et le silence.

A voir : le Jardin Exotique

20 Rue du Château, 06360 Èze

Eze vous ouvre les portes de son somptueux jardin exotique situé au pied du château de la ville. Vous y viendrez pour profiter de sa flore diversifié et de sa vue dégagé sur l’horizon. A ne pas manquer !

Site du village

 

18/ Peillon

Peillon 06440 (Alpes-Maritimes)

Peillon
Crédits photo : Mark Fischer sous Creative Commons 2.0

Peillon est une ville dont on entend, pour la première fois, parler dans des écrits du XIIème siècle, mais que certains pensent avoir été occupé depuis la préhistoire.

Encore peu connu du grand public, ce petit coin de paradis vous offrira le cadre idéale pour de calmes promenades et randonnées, ou d’excitantes séances d’escalades en plein air.

La Chapelle des Pénitents Blancs, située en contrebas du village expose des fresques de Giovanni Canavesio datant du XVème siècle.

A voir : l’Église de la Transfiguration

Montée de l’Église, 06440 Peillon

Aussi appelé l’Église Saint-Sauveur, cette église fut, à l’origine une église primitive romane datant du XIIème siècle. Au XVIème siècle cependant, cette petite église fut enveloppé d’une église baroque qui lui ajouta grandeur et prestance.

Site du village

 

19/ Moustiers-Sainte-Marie

Moustiers-Sainte-Marie 04360 (Alpes-de-Haute-Provence)

Moustiers-Sainte-Marie
Crédits photo : Shadowgate sous Creative Commons 2.0

Le village de Moustiers-Sainte-Marie est situé dans le Parc Naturel Régional du Verdon, mais également dans l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence, lui donnant un environnement plein de verdure et de diversité.

Le village possède une tradition faïencière et oléicultrice avec une présence datant de l’Age de Bronze. Encore aujourd’hui, vous pourrez déguster, dans ses restaurants, de la tapenade faite avec les mêmes olives produites dans la région ou bien arpenter les allées du Musée de la Faïence.

A voir : la Chapelle Notre-Dame de Beauvoir

Moustiers-Sainte-Marie 04360 (en hauteur)

Construite par dessus un ancien temple marital, datant de 470, la Chapelle Notre-Dame de Beauvoir possède une vue à couper le souffle sur le village et sa vallée.

Vous pourrez accéder à ce lieu d’histoire et de prestige en suivant un chemin de randonnée champêtre depuis Moustiers-Sainte-Marie.

Site du village

 

20/ Saint-Véran

Saint-Véran 05350 (Hautes-Alpes)

Saint-Véran
Crédits photo : Serge Robert sous Creative Commons 2.0

Si vous êtes passionné de ski, vous serez servi à Saint-Véran, la plus haute commune d’Europe à 2040 mètres d’altitude. Là-bas, vous pourrez faire de longues randonnées dans le très beau cadre parfois enneigé du Parc Naturel du Queyras.

Baladez-vous à travers les ruelles de l’un des “plus beaux villages de France” en admirant les nombreux chalets en bois qui font tout son charme. L’une de ces bâtisses typiques du village au XVIIe siècle est d’ailleurs devenu un musée que vous pourrez visiter pour en apprendre plus sur l’histoire et la culture locale.

Saint-Véran a prospéré à travers les âges grâce à ses mines de cuivres. Vous pourrez ainsi visiter la Mine de Cuivre des Clausis dans un cadre authentique.

A voir : la Maison du Soleil

Le Bouticari – Le Châtelet, 05350 Saint-Véran

On appelle Saint-Véran le “pays où les coqs picorent les étoiles” en raison de la haute altitude de son cadre.

Ainsi, les passionnés d’astronomie et les curieux seront bien accueillis à la Maison du Soleil. Au programme : des visites thématiques sur le soleil, les étoiles, la lumière, les couleurs, mais aussi des animations ludiques pour les grands et les petits !

Site du village

 

21/ Pérouges

Pérouges 01800 (Ain)

Pérouges
Crédits photo : David Sanz sous Creative Commons 2.0

A 40 minutes de Lyon se trouve le charmant village médiéval de Pérouges.

Cette cité médiévale aurait été bâti entre le XIIIe et le XIVe siècle en lieu et place d’un vieux château aujourd’hui disparu. Impossible de venir à Pérouges sans admirer les restes des fortifications de la cité et ses Porte d’En Bas et Porte d’En Haut.

Une fois votre tour achevé, venez vous détendre sur la terrasse de l’un restaurants locaux afin de déguster la délicieuse “galette de Pérouges”, une spécialité locale à l’apparence d’une tarte sucrée.

A voir : l’Église Sainte-Marie-Madeleine

5186 Rue de la Porte d’En Haut 01800 Pérouges

Juste à côté de la Porte d’En Haut se trouve l’église fortifiée du village. Ce lieu de culte datant du XVe siècle est dédiée à la Sainte Marie-Madeleine. Vous pourrez y admirer son architecture détaillée au style gothique qui ne manquera pas de vous faire plonger en plein Moyen-Age.

Site du village

 

22/ Plombières-les-Bains

Plombières-les-Bains 88370 (Vosges)

Situé dans les Vosges, à une moyenne de 420 mètres d’altitude la bien-surnommée “ville aux milles balcons” est une charmante ville thermale et un des “plus beaux détours de France”. Le village a accueilli, au fil des siècles, de nombreux visiteurs de renoms parmi lesquels Louis XV, Napoléon Bonaparte, Montaigne, Voltaire, Alfred de Musset et Goya.

Plombières-les-Bains est impressionnante de part ses nombreux jardins en terrasse qu’il fera bon arpenter, une fois les beaux jours arrivés.

Le village possède également son lot de parc-miniatures présentant des maquettes de châteaux et monuments, et terminés par un mini-golf.

A voir : le Spa Balnéo Romain Calodaé

Avenue des Etats-Unis, 88370 Plombières les Bains, France

Le Spa Balnéo Romain Calodaé est un des spa les plus prestigieux de cette station thermale avec ses thermes remplies d’eaux aux vertus médicinales.

Dans ce lieu historique datant de l’Ere Romaine vous pourrez bénéficier de différents soins et messages dans un somptueux décor en mosaïque.

Site du village

 

23/ Eguisheim

Eguisheim 68420 (Haut-Rhin)

Eguisheim
Crédits photo : Eleazar sous Creative Commons 2.0

Eguisheim fut élu village préféré des français en 2013 et est, encore aujourd’hui, l’un des “plus beaux villages de France”.

Venez profiter de son architecture typiquement alsacienne dans de l’Age d’Or et de ses vignobles et caves dont les culture furent établies sous l’Ère Romaine. Pendant la période des fêtes de Noël, ne manquez pas son marché de Noël digne des plus beaux d’Alsace.

Le village abrite trois donjons en grès rose du Haut-Eguisheim et logé à 591 mètres d’altitude. Les trois édifices formaient, autrefois, un château maintenant détruit, mais offre toujours une belle vue sur Eguisheim.

A voir : le Château de Saint-Léon-Pfalz

4 Place du Château Saint-Léon, 68420 Eguisheim

Situé au centre même de la ville, découvrait le Château de Saint-Léon-Pfalz. Au sein de ses jardins, découvrez la magnifique fontaine de même nom et la Chapelle Saint-Léon IX accolée à l’édifice.

Site du village

 

24/ Riquewihr

Riquewihr 68340 (Haut-Rhin)

Riquewihr
Crédits photo : hminnx sous Creative Commons 2.0

Cité médiévale très prospère au XVIIème siècle, Riquewihr ne dégorge pas à la règle des villages alsaciens et vous offre, en hiver, un somptueux marché de Noël.

Au printemps, la ville commence à fleurir pour vous offrir un cadre magnifique et coloré. Plusieurs vignobles et caves alsaciennes sont à visiter ainsi que le trois château de Ribeauvillé, situé juste en bordure du village.

Niveau gastronomie, vous ne pourrez pas rater la choucroute Riquewihrienne à déguster au sein de la Brasserie du Vignoble, avec une superbe vue sur les exploitations agricoles.

A voir : la Vieille Ville

Vieille Ville, 68340 Riquewihr

Plus qu’un monument, c’est la Vieille Ville toute entière qu’il vous faudra visiter, pendant votre séjour à Riquewihr. Promenez-vous parmi sa sculpture alsacienne aux colombages sculptés et cours intérieures avec vieux puits et fontaines.

Le Musée du Dolder, bâtiment historique symbole du village est un bâtiment historique, symbole du village, au même titre que sa Tour des voleurs et Maison de Vignerons.

Site du village

 

25/ Kaysersberg

Kaysersberg 68240 (Haut-Rhin)

Kaysersberg
Crédits photo : OliBac sous Creative Commons 2.0

Bienvenue dans l’un des villages les plus fleuris d’Alsace, mais aussi détenteur du titre de “village préféré des français” de 2017. D’ailleurs, le saviez-vous ? La plaque reçue en guise de trophée a été volé peu de temps après sa remise…

Ce village s’est développé autour de son château, le Schlossberg, bâti au XIIIe siècle. Le Musée Mémorial du Linge se charge, quant à lui, d’honorer la mémoire des 17 000 soldats français et allemands tombés au combat dans le champ de bataille proche.

Enfin, si vous visiter le village pendant la période de Noël, ne ratez pas le beau Marché de Noël de Kaysersberg qui saura vous en mettre plein les yeux !

A voir : l’Église de l’Invention-de-la-Sainte-Croix

41 rue du General de Gaulle, 68240 Kaysersberg, Kaysersberg-Vignoble

Il est difficile de manquer cette somptueuse église entièrement fabriquée en brique et au clocher unique. C’est ici que repose la tombe de la femme du célèbre mousquetaire d’Artagnan, Anne Charlotte de Chanlecy.

Site du village

Si vous aimez, likez et partagez !