Découvertes artistiques aux portes de Paris

En 2013, Paris, accueillant environ 16 millions de touristes, reste la ville la plus visitée au monde, devant New-York, Bangkok ou Londres. Disposant d’un patrimoine riche reflétant son histoire et d’une ambiance bien particulière, la Ville Lumière suscite l’intérêt général. Mais, on oublie souvent que Paris est une ville de petite taille si on la compare à d’autres métropoles internationales et que les alentours de la capitale sont également très intéressants.

Voici un aperçu des activités accessibles facilement en transports en commun :

Les amateurs d’art seront aussi surpris de découvrir, aux portes de Paris, des lieux ayant inspirés de grands peintres, photographes etc …

 

La résidence de Caillebotte à Yerres
La propriété Caillebotte
Crédits: Kelian8 / Wikimedia Commons sous CC BY-SA

Au sud de Paris, une charmante petite ville vaut le détour. Elle abrite la résidence de Martial Caillebotte qui inspire et sert d’atelier à son fils, célèbre peintre impressionniste. La propriété, embellie et agrandie par le chef Fréderic Borrel puis Martial Caillebotte, appartient à la famille de l’artiste jusqu’en 1879. Monet et Alphonse Daudet s’inspirèrent aussi de cette ville remplie de magnifiques demeures de notables.

Suite au décès de son père, Gustave Caillebotte suspend ses études de droit pour se consacrer à la peinture. Il se rend souvent à Yerres pour y capturer la beauté des paysages fleuris et le mouvement du cours d’eau. La centaine d’oeuvres peintes à Yerres datent de 1873 à 1878. Elles sont toutes marquées par le cadrage et la mise en scène particulière dont use le peintre. Ses tableaux ne connaissant aucun succès de son vivant, Gustave organise grâce à son héritage des expositions où il mêle ses toiles à celles de ses amis (Renoir et Monet notamment). Il devient également mécène et soutient de nombreux impressionnistes qui étaient, à l’époque aussi peu connus et appréciés que lui pour la majorité. C’est pour rendre hommage à son soutient envers d’autres peintres que la communauté de Yerres a décidé de créer le Centre d’Art et d’Exposition de la ferme d’Ornée où des oeuvres d’artistes de renom sont exposées. Tous les deux ans, la Biennale de Sculpture met en avant, au sein du parc et de la ferme d’Ornée, des oeuvres de célèbres sculpteurs. Alors à vos agendas pour réserver une journée à cette propriété qui vous réserve beaucoup de surprises !

Pour vous y rendre, il suffit de prendre un RER D direction Melun (arrêt Yerres).

Pour plus d’informations: www.caillebotte.yerres.fr

 

Fondation Dubuffet
Crédits: Guilhem Vellut sous Creative Commons 2.0

A 6 km de Yerres, Jean Dubuffet, artiste emblématique de l’art brut, a lui aussi laissé sa marque. Jean Dubuffet est à l’origine d’une fondation qui donne accès à plus de 1000 oeuvres diverses – dessins, estampes, peintures, gouaches, sculptures, maquettes, architectures – conservées ou exposées à Périgny-sur-Yerres et à Paris. Mais c’est à Perigny qu’il a réalisé ce qui correspondait probablement à un de ses rêves les plus fous. A quelques rues de ses ateliers où sont aujourd’hui présentées ses maquettes, se trouve un ensemble d’installations phénoménal, classé sur la liste des monuments historiques.

La Closerie Falbala s’étend sur une superficie supérieure à 1 600m² et se caractérise par son sol et ses murs, hauts jusqu’à 8 mètres, en béton et résine, blancs et décorés de gros traits noirs pour créer des formes abstraites. Cette architecture impressionnante, entourée par la verdure, vous convie en son coeur à la Villa Falbala. Cette dernière, décorée à l’intérieur par des traits rouges, bleus et noirs, accueille le Cabinet Logologique, lieu de méditation de l’artiste. Dans un bâtiment annexe, vous trouverez des éléments du spectacle Coucou Bazar aux motifs similaires.

Pour vous y rendre, il n’existe malheureusement pas de transports en commun. Si vous êtes intéressés, vous pouvez prendre le RER D direction Melun jusqu’à Yerres puis faire appel à un taxi pour une course d’environ 15 minutes.

Pour plus d’informations: www.dubuffetfondation.com

 

Barbizon, la ville des Impressionnistes
Barbizon
Crédits: Achim Ebenau / Wikimedia Commons sous CC BY-SA

Dans les années 1850, on venait des quatre coins de l’Europe pour participer aux ateliers qui y étaient donnés. L’hôtel Siron, innove et expose des toiles d’artistes de passage. Les écrivains et les peintres français ou étrangers, curieux, s’y rendent et sont séduits par l’atmosphère de ce joli village. Les impressionnistes Renoir, Sisley et Monet, en excursion dans la forêt de Fontainebleau, trouvèrent un intérêt particulier à ce village pour représenter différemment la nature et y organisent durant des années des expositions. Dans les années 1890, le nom “’école de Barbizon” apparaît alors que le village de 300 habitants est davantage fréquenté par des philosophes, des chanteurs et des comédiens que par des peintres.

 

Aujourd’hui, le village se concentre autour de la Grande Rue où les commerçants et artisans en tout genre – ébenisteries, commerces de bouche, boutiques de décoration, luthier, bijouterie – se côtoient. Les 14 galeries et ateliers témoignent quant à eux de l’histoire de cette commune qui accueillit entre autres, les Frères Goncourt, Stevenson, George Sand, Alfred de Musset, Baudelaire, Verlaine, Camille Saint-Saens, Guillaume Appolinaire, Fernandel, Jean Cocteau et Nina Ricci. Envie de vous imprégner plus de cette ambiance comme l’ont fait ces célébrités ? Les nombreux hôtels, chambres d’hôtes et restaurants, du village vous permettent de profiter plusieurs jours de ce cadre idyllique.

Vous pourrez aussi visiter le Musée Départemental des Peintres de Barbizon, la maison de Théodore Rousseau et l’atelier Jean-François Millet. Découvrez la ville et les paysages au travers de circuits découvertes, plus ou moins longs.

Pour venir sans voiture, prenez un train transilien à partir de la gare de Lyon en direction de Fontainebleau puis montez dans un bus à partir de la gare (ligne 21 direction Saint Fargeau-Avon ou 22 Saint Ponthierry-Avon).

Pour plus d’informations:

www.barbizon.fr

www.musee-peintres-barbizon.fr

 

Si vous vous rendez à Barbizon en voiture, n’hésitez pas à faire un détour par Milly-la-Fôret pour visiter la maison du comédien-peintre-chorégraphe Jean Cocteau.

 

Giverny
Giverny
Crédits: Donar Reiskoffer / Wikimadia Commons sous CC BY-SA

Continuons notre escapade artistique et plus précisément, impressionniste, dans l’Eure, au Nord-Ouest de Paris avec la ville de Giverny.

Dans cette ville, vous retrouverez probablement un air de déjà-vu, une certaine ressemblance avec des paysages de peintures connues. C’est normal puisque Claude Monet y a vécu pendant 43 ans et créé un chef d’oeuvre monumental, sa propriété.

Le peintre a représenté, à de nombreuses reprises, les paysages fleuris et le jardin d’eau de sa propriété, que l’on peut maintenant visiter tout l’année. Entrer dans la maison de l’artiste et errer dans les allées du jardin, qu’il entretenait avec passion, vous feront découvrir les inspirations et le monde merveilleux dans lequel l’impressionniste se sentait à l’aise. 60 répliques fidèles des oeuvres de Monet sont disposées dans la maison, dans l’atelier ou dans les pièces à vivre qui semblent être encore habitées quotidiennement.

 

Laissez vous séduire comme Monet, par la maison en crépi rose, la pommeraie et le potager du clos normand. Les amateurs de l’artiste seront ravis de se trouver dans l’environnement de leurs oeuvres favorites (les Nénuphars notamment) et de pouvoir enfin voir les estampes japonaises de l’artiste, qui sont seulement exposées à Giverny. Une boutique-librairie de 300m² vous propose plus de 2500 articles en relation avec le travail de l’artiste, adaptés à tous les budgets, pour que chacun puisse avoir un souvenir de sa visite de Giverny.

Pour plus d’informations: www.fondation-monet.com

 

Le Musée des Impressionnismes, dans la même localité, est une bonne idée pour continuer votre visite de Giverny. Le musée retrace les évolutions de l’impressionnisme depuis l’époque de Monet. Il est à noter que ce musée convient pour une excursion en famille puisque des activités sont prévues pour les petits bouts (livret découverte, galerie des petits, visite-atelier).

Pour plus d’informations: www.mdig.fr

Autre curiosité : ce village, du fait de son environnement naturel, est le lieu de passage de plus de 60 espèces d’oiseaux. Les amateurs d’ornithologie seront donc séduits !

Plus d’information sur: www.giverny.fr/curiosites/les-oiseaux-de-giverny/giverny-et-ses-oiseaux

Pour vous y rendre en transports en commun, nous vous conseillons de prendre un train à la gare St-Lazare jusqu’à Vernon puis de monter dans un bus qui vous conduira à Giverny.

Pour plus d’informations: www.giverny.fr

 

Auberge Ravoux, appelée la Maison de Van Gogh
Auberge Ravoux
Crédits: Yannbee at Dutch Wikipedia / Wikimedia Commons sous Public domain

Dans le Val-d’Oise, à 30 kilomètres au Nord de Paris, l’Auberge Ravoux est la dernière maison dans laquelle Vincent Van Gogh a vécu. En effet, l’artiste y a séjourné pendant quelques mois avant de se tirer une balle dans la poitrine dans le jardin et de s’éteindre dans la chambre qu’il louait sous les toits. Atteint de troubles mentaux, il réalisa encore quelques peintures durant son séjour dans cette auberge habitée par plusieurs artistes. C’est donc dans sa 37ème adresse (en 37 ans de vie), que vous pourrez découvrir certaines de ses toiles, des extraits de correspondances et des  photographies qui vous projetteront dans l’univers totalement étranger du peintre.

En pénétrant dans ce lieu, une multitude de sentiments et de sensations vous envahiront. Il ne s’agit pas d’un musée qu’on visite, mais d’un réel univers dans lequel on pénètre. Ce lieu de mémoire demeure néanmoins un lieu de vie, qui accueille encore des convives passionnés et intrigués autour d’un repas traditionnel.

 

Pour vous rendre à Auvers-sur-Oise, vous pouvez prendre un train à partir de Saint-Lazare direction Pontoise. Une fois à Pontoise, embarquez pour Auvers (direction Persan-Beaumont).

Pour plus d’informations: www.maisondevangogh.fr

 

La Maison de la Photographie à Gentilly
Crédits: Miluth / Wikimedia Commons  sous CC BY-SA

Ouverte en 1996, la Maison de la Photographie se situe dans la ville natale de Robert Doisneau. Ce dernier est probablement le photographe français de référence. Disposant d’un sens esthétique hors du commun, il attend le moment décisif ou prend sur le vif, en fonction des situations, mais ne recourt jamais à la mise en scène. Il est également connu pour avoir été l’un des fondateurs de l’agence Magnum.

La maison qui lui est dédiée accueille par conséquent des expositions à l’image du photographe :  photographies inédites, photographes du monde entier, thématiques très différentes. Doisneau souhaitait faire de la photographie un art, non banal, mais accessible et compréhensible du plus grand nombre. Dans la même synergie, la maison de la Photographie organise avec des établissements scolaires, depuis 2001, le projet  “la Photographie est à l’école”. Tous les ans, une exposition est donc consacrée aux clichés pris par les enfants et les adolescents participant à ce projet éducatifs.

 

Pour découvrir ce lieu consacré à la photographie, empruntez le RER  B jusqu’à la station Gentilly puis les bus gratuits numéros 57 ou 125 ou 184.

Pour plus d’informations: www.ville-gentilly.fr/au-quotidien/culture/la-maison-doisneau

 

La Cité du Cinéma
Crédits: Iunity / Wikimedia Commons sous CC BY-SA

Restons dans l’Art, mais passons au 7e en s’aventurant à nouveau à Saint-Denis.

Vous y trouverez en effet la Cité du Cinéma, un complexe impressionnant qui est l’oeuvre de notre réalisateur internationalement connu, Luc Besson. Accueillant de nombreux tournages et événements, vous pouvez découvrir les expositions temporaires thématiques qu’elle accueille. En 2014 par exemple, les fans de Star Wars sont plus que comblés par une exposition dédiée à leur saga préférée. Pour vous y rendre, n’hésitez pas à empruntez la ligne de métro 13 jusqu’à l’arrêt Carrefout Pleyel.

Pour plus d’informations: www.citeducinema.org

Si vous aimez, likez et partagez !
  •  
  •  
  •